☰ Menu eFinancialCareers

Alerte canicule… les flops vestimentaires à éviter en banque d’investissement

canicule

Tout mais pas ça…

Il fait chaud, très chaud… Tellement chaud que les banquiers d’investissement se décident enfin à sortir leurs ‘tenues d’été’. Et comment dire…leurs tenues d’été laissent parfois à désirer, surtout quand l’été vire à la canicule.

Nous avons interrogé un panel de banquiers – juniors et seniors – en poste à Londres, sur les fautes de goûts vestimentaires qu’ils ont pu constater ces dernières semaines au cœur de la City. En voici la liste, affranchie cette fois des nu-pieds et autres tongs qui trustaient par le passé le haut du classement. Comme l’indique David Escoffier, ancien responsable adjoint Global Markets chez SocGen, « c’est une bonne chose d’avoir banni les shorts et tongs il y a plus de dix ans ». Un enthousiasme qu’il tempère cependant : « Espérons que cette petite fantaisie ne reviendra jamais dans l’air du temps, même si les banques sont tentées de revoir leur position pour lâcher un peu de lest en ces temps difficiles. »

Ce qui ne signifie en rien que la finance est exempte de fautes de goût en matière de mode. Bien loin s’en faut…

1. La chemise qui marque

Point le plus relevé ces derniers jours : les auréoles de transpiration sous les aisselles. « On voit beaucoup de chemises bleu ciel portant des taches de transpiration, » nous confie un equity researcher, qui ponctue son commentaire d’un cinglant « pas terrible » !

Ce que confirme d’ailleurs un analyste : « les taches de sueur qui sautent aux yeux font franchement mauvais effet, » et qui suggère donc aux hommes de « porter une veste ». Efficace certes pour éliminer les effets visuels de la transpiration, mais pas vraiment pour la limiter…

2. Le torse velu à tous vents…

La hausse des températures pourrait vous donner envie d’ouvrir votre chemise pour faciliter la circulation de l’air autour de votre buste. Abstenez-vous !

Notre analyste, qui en a été témoin, s’empresse de préciser : « au-delà de trois boutons ouverts, n’y pensez même pas. »

3. Les baskets dernier cri

Que les choses soient claires… canicule ou pas, vous travaillez dans la banque d’investissement, pas en fintech !

« Je vais travailler en Nike Air », nous avoue un analyste DCM. « On m’a fait remarquer que c’était un peu sport. »

Un banquier d’un autre établissement précise pour sa part : « jamais de baskets, sauf pour raisons médicales. »

4. La chemise qui détonne

Votre chemise ne laisse pas ressortir les taches de transpiration, mais est-elle pour autant adaptée ? La chaleur ne vous aurait-elle pas insidieusement incité à la choisir un peu moins discrète qu’à l’accoutumée ? Eh oui, ça arrive…

« Nos stagiaires en provenance d’Europe centrale et de l’Est portent parfois des chemises très curieuses, » nous indique un VP (français) d’une banque européenne avant de se faire plus précis : « On a vu des accoutrements quelque peu surréalistes, du style chemise rouge ou jaune et cravate noire… ».

Un analyste nous révèle même avoir vu « des gens avec des chemises à fleurs ».

5. Les pantalons de couleur vive

« En application du bon principe selon lequel, le vendredi, tout est permis… ou presque, certains se lâchent sur la couleur, c’est le moins qu’on puisse dire… » constate un consultant. Se lâchent jusqu’à quel point ? « Avec des pantalons rouge, jaune, bleu pastel. »

6. Les tenues excessivement élégantes, totalement inadaptées à la météo du moment

C’est surtout un problème pour les stagiaires qui ont pris la peine d’investir dans une ou deux tenues de prix, sans envisager d’options pragmatiques en cas de grosse chaleur.

« Nous avons beaucoup de stagiaires femmes habillées de façon très formelle – en tailleur gris rayé et collier de perles, » nous avoue un VP. « Elles doivent étouffer… et je ne peux pas m’empêcher de penser qu’elles ont l’allure de directors. Pourtant, rien ne les oblige à être aussi élégantes. »

 

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici