☰ Menu eFinancialCareers

Quels sont les métiers du trading les mieux payés à Londres ?

ThinkstockPhotos-517422302

Ce n’est un secret pour personne que la plupart des desks de trading des grandes banques d’investissement françaises ont migré vers Londres. Un mouvement entamé depuis plusieurs années et confirmé par les recruteurs en finance de la place parisienne. Si vous êtes trader et vous apprêtez à franchir la Manche, il peut être intéressant de savoir sur quels desks vous serez le mieux payé.

A ce propos, le site de benchmarking de salaires dans le secteur financier Emolument.com vient de publier le classement des métiers du trading les mieux payés à Londres, sur la base des rémunérations perçues par 254 Directors en 2015-2016.

Quels que soient les desks de trading, les différences entre les salaires de base tiennent dans un mouchoir de poche. C’est surtout au niveau des bonus où l’écart est le plus flagrant. Les traders qui travaillent sur les desks Taux peuvent ainsi prétendre à des bonus représentant 113% de leur rémunération de base, contre seulement 40% pour les traders qui travaillent sur des produits plus basiques (ex : REPO traders) mais qui gagnent tout de même £ 221,000 (280.000 €) par an.

Quant aux traders sur produits exotiques au rang de directors, ils peuvent prétendre à doubler leur salaire grâce à leur bonus, tandis que chez les traders repo le bonus ne représente que 50% du salaire. Sans surprise, ce sont les traders travaillant sur les produits financiers les plus complexes qui sont les mieux payés. Le trading sur produits exotiques, l’un des plus complexes, repose en grande partie sur des traders très qualifiés et techniques. « Le fait qu’ils soient 1,7 fois mieux payés que les traders repo se justifie par un stress supplémentaire et un travail ardu», relève Emolument.

Anticiper l’automatisation des tâches

A contrario, les traders spécialisés dans les produits avec un niveau relativement faible de complexité, dont l’exécution des deals se fait principalement via des systèmes de trading automatisés, sont les moins bien payés. « Intelligence artificielle, robotique et nouvelles technologies disruptives ont remplacé certaines fonctions de trading traditionnelles. Nous avons vu de nombreux desks de trading Taux et Credit procéder à des licenciements du fait que les banques sont sous pression pour adopter ces nouvelles solutions automatisées afin de réduire les coûts et accroître l’efficacité », explique Alice Leguay, COO et co-fondatrice chez Emolument.com.

« Pour l’instant, les tâches les plus complexes et à forte valeur ajoutée sont protégées et bien payées, et nous avons besoin du contact humain sur le lieu de travail, mais il est impossible de dire quelles technologies seront disponibles pour les professionnels des desks de trading les douze sur l’année à venir. Les traders devraient se concentrer sur le développement constant de leurs compétences techniques et sur les tâches à forte valeur ajoutée afin de se rendre indispensables », conclut-elle.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici