☰ Menu eFinancialCareers

Les hedge funds recherchent des spécialistes du marketing

Les spécialistes du marketing sont de plus en plus recherchés par les sociétés de gestion. Les perspectives s’améliorant, après de mauvaises performances l’an dernier, leurs compétences sont doublement nécessaires pour convaincre les clients actuels de rester et pour en attirer de nouveaux.

Chris Manfield, consultant chez Odgers Ray and Berndtson, un cabinet de recrutement, indique que ces derniers mois la demande en spécialistes du marketing est bien supérieure à la demande en gérants : ‘la gestion d’actifs devient de plus en plus concurrentielle, les sociétés cherchent à collecter plus de fonds. Beaucoup sont à la recherche de nouveaux collaborateurs en marketing.’
Les hedge funds en particulier ont de plus en plus besoin de ressources marketing et vente, précise Manfield. ‘Quand un hedge fund dépasse le seuil de 500m $ d’actifs sous gestion, son business model change. Il ne peut plus compter sur les seuls services des prime brokers pour collecter des fonds et a besoin en interne de spécialistes du marketing.’
Partout les grands gestionnaires d’actifs comme Mellon, Artemis, Standard Life, Lazard, Lion Trust, Martin Currie, Scottish Widows ou Fidelity ont recruté des hommes de marketing cette année indique Manfield.
Martin Currie a recruté ce mois ci Derek Angus de Investec en tant que directeur des ventes aux intermédiaires annonce Ross Leckie, son directeur marketing. Une autre personne a été recrutée en début d’année pour les Etats Unis et l’entreprise recherche actuellement deux spécialistes pour le Royaume Uni.
Les équipes marketing et vente ont un rôle de plus en plus technique selon lui :’il faut être capable d’expliquer quels sont les risques associés à des performances supérieures de 3% aux benchmarks. Pour pouvoir le faire, il faut bien comprendre les produits et savoir les expliquer avec conviction. Il faut être relativement spécialisé pour cela.’ D’après Samantha Donald, responsable du secteur asset management du cabinet de recrutement Shepherd Little :’L’année dernière les sociétés avaient les yeux rivés sur leurs budgets et avaient gelé les recrutement marketing. Cette année, la plupart d’entre elles cherchent à recruter.’
D’après Russell Adam, consultant du cabinet Adam Grant, il y a dans la gestion taux un besoin en spécialistes marketing capables de discuter avec des investisseurs ou des gérants de patrimoine de sujets comme la gestion des risques. Ce besoin va de paire avec la technicité croissante des produits. Selon lui ‘Les banques d’affaires ont des vendeurs très pointus techniquement et les gestionnaires d’actifs commencent à réaliser qu’ils ont également besoin de ces compétences’.
Le profil idéal des candidats a changé d’après Adam . Il s’agissait surtout autrefois de discuter avec des conseillers en gestion de patrimoine autour d’un déjeuner. Il faut maintenant avoir une connaissance approfondie des produits comme les dérivés de crédit.
Les postes marketing, traditionnellement dévolus aux anciens gérants proches de la retraite, sont aujourd’hui occupés par des gens ayant moins d’expérience: ‘Les postes sont souvent pourvus par des gens ayant cinq à sept ans d’expérience en tant que gérant ou analyste buyside. Il n’est pas facile de trouver ces profils.’
D’après Adam les spécialistes marketing ayant cinq à sept ans d’expérience peuvent prétendre à un salaire de 75000 € à 105000 € et à un bonus allant jusqu’à 60%. C’est mieux qu’un généraliste ayant cinq ans d’expérience qui peut prétendre à un salaire de 75,000 € à 90,000 €.
La rémunération globale d’un professionnel ayant 10 ans d’expérience en marketing institutionnel peut dépasser 1,5 m € conclut-il.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici