☰ Menu eFinancialCareers

Les grandes manceuvres dans les commodities se poursuivent

Afin notamment de répondre au besoin de leurs clients de se couvrir contre la volatilité des prix, toutes les grandes banques d’affaires cherchent à accroître leur offre dans les commodities. Depuis le début de l’année, le secteur est en pleine phase de concentration comme l’attestent le rachat du canadien Nexen par Nomura ou bien l’acquisition de Sempra Energy par JP Morgan.

Les recruteurs sont parmi les premiers à mesurer l’appétit prononcé des banques pour les spécialistes du secteur. Nous anticipons une année prospère pour les commodities , rappelait dans nos colonnes Étienne Maillard, associé gérant chez THEMIS Executive. Dans le corporate finance et dans les M & A, nous observons depuis le dernier trimestre 2009 une augmentation des recrutements d’analystes et d’associés, et plus spécifiquement dans les services financiers, l’énergie et les ressources naturelles , confirme Andrew Davies, managing director au sein de la division services financiers de Morgan McKinley (eFinancialnews, abonnement).

Doubler les embauches… ou presque

De quoi doper – voire dans certains cas doubler – les prévisions d’embauches. Credit Suisse, qui comptait 130 collaborateurs fin 2008, a ainsi indiqué son intention d’en recruter 100 de plus pour cette année. Idem pour Société Générale qui, selon Bloomberg, souhaiterait doubler son activité d’ici à fin 2010.

Pour sa part, Credit Agricole CIB (ex-Calyon), qui a récemment lancé un partenariat avec EDF Trading, renforce également ses équipes de traders commodities. La banque devrait compter 90 professionnels supplémentaires sur le front office d’ici la fin 2010 , indique Martin Fraenkel, responsable mondial des commodities au sein du groupe, sans préciser quels étaient les effectifs en 2009 (Reuters). Quoi qu’il en soit, cela représente une augmentation plus que significative lorsque l’on sait que Calyon employait en 2008 une cinquantaine de personnes dédiées à cette activité.

L’intérêt des banques pour les commodities devrait s’inscrire durablement dans le temps, et les recrutements concerner de nombreux juniors. La Société Générale vient de s’associer à Deloitte au sein de la chaire Énergie & Finance d’HEC. Sans doute un vivier de futurs talents pour le secteur…

commentaires (2)

Comments
  1. En effet, il y a 13 offres actuellement sur EFc sur des commodities en France, dont, 3 en FO…

    Impressive…

  2. Je suis sceptique. Je recherche depuis qlq mois, alors que j’ ai plus de 10 d’exp en energy, metal, et bullion derivatives et à part 1 ou 2 postes de trader de base rien en miminim VP/Director

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici