☰ Menu eFinancialCareers

La réforme sur les bonus des traders laisse sceptique

Modérer le poids de la part variable de la rémunération des traders afin de ne pas encourager des prises de risques inconsidérées, tel est l’objectif du code éthique qui concernera tous les professionnels des activités de marché et de la BFI et qui devrait entrer en vigueur dès cette année pour les primes que les traders toucheront début 2010, rappelle la Fédération bancaire française (FBF) dans un communiqué.

C’est une mesure qui fait beaucoup de bruit mais ne concerne que peu de personnes : les concentrations de traders à hauts revenus ne sont pas en France, explique Guy de Brabois, Country Manager Switzerland chez Robert Walters. Ce n’est pas la suppression des bonus des traders qui va financer la relance. Il s’agit surtout de rassurer l’opinion d’un point de vue éthique.


Une mesure vraiment efficace ?

Les bonus des traders ne seraient versés qu’en fonction des gains réels et pourraient être supprimés en cas de positions de marché perdantes. Rémunérer la performance des traders à long terme est une bonne mesure. Des plans de bonus différés existaient déjà dans certaines banques dans un souci de limitation du turnover ; mais si on peut les conditionner à une certaine régularité c’est mieux, poursuit Guy de Brabois. Attention cependant à pouvoir retranscrire contractuellement ce type de pratique et à ses effets pervers : renchérissement du coût d’acquisition des talents, versements de bonus garantis pour compenser le bonus différé…

La pratique des bonus garantis non liés à la performance doit être prohibée sauf en cas d’embauche ou de rétention de professionnels ayant des fonctions clés. En formulant ainsi une telle mesure, le groupe de travail ménage une porte de sortie, estime Marine Lamy, du cabinet de recrutement CT Partners. Les seuls cas où les bonus garantis ne seraient pas appliqués se limiteraient à l’embauche d’un professionnel au chômage ou revenant d’une année sabbatique (L’Agefi.fr).

Le scepticisme des recruteurs est relayé par celui des syndicats. Le nouveau principe arrêté par le gouvernement sur l’attribution des bonus aux traders n’est nullement une garantie contre la prise de risque exagérée, reconnaît pour sa part la Fédération CGT des banques.

commentaires (12)

Comments
  1. ah l’article corporatiste dans toute sa splendeur
    – les gros bonus existent en France pour le trading et chef de desk
    – le talent des traders est une VASTE CONNERIE. demander si le compte propre crédit de natixis et SGAM AI, AIG sont méritants, s’ils méritent leur bonus passés avec les pertes abyssalles qu’ils laissent. le talent ne se mesure pas à l’ausne de son “”bonus”” (mon précieuux..)
    – si cela est efficace pourquoi le reste du monde se pose la question et a déjà agi en partie ?
    Limiter les bonus, c’est limiter l’innovation financiere incontrolée et le fric facile, instaurer une culture de la responsabilité et inciter les banques à garder les benefices pour construire un système financier SAIN !! cela créea des emplois en plus

  2. les gros bonus incitent à créer des produits toxiques car se sont les plus rentables.

    les gros bonus incitent à sous-estimer le risque réel porté par le client lors de la vente du produit. le trader empoche (risque vendu – risque réel). ainsi les gros bonus desservent les interêts du client

    les gros bonus incitent la prise de position excessive comme kerviel. Enfin, lui esperait avoir un bonus qu’on lui refusait car il n’avait pas le “bon” diplôme

    les gros bonus n’attirent pas les plus talentueux mais les plus cupides.

    les gros bonus attirent parfois des talents qui seraient plus utiles dans l’économie réelle (bel aveu cet expression)

    les gros bonus incitent à envoyer du capital sur les produits à la mode et non sur les projets d’entreprise de demain

    les gros bonus permettent d’attendre la fin de krach. on renfloue. on recommence comme avant (obsession de la profession). jusqu’où ? la faillite totale des états ?

    les gros bonus rendent fous et aveugles.

    les gros bonus sont immoraux et inneficaces économiquement, pénalisent massivent le reste de l’économie

    en lisant cet article, on a l’impression que rien ne s’est passé.

  3. Vous ne comprenez rien aux metiers du trading , malheureusement parce que vous n’avez pas assez de “TALENT ” !

    Retournez à vos cuisines, je ne viendrais pas controler vos salades , moi…

    Bebert – Trader confirmé ” intoxique ” – SOCGEN

  4. Le seul souci c’est que ma salade, je la fais pas avec vos légumes!

    Votre cuisine par contre, vous ne savez même pas à qui appartiennent les tomates, mais vous savez que ce ne sont surtout pas celles de la maison.

    ZawwEli, contribuable minable! (ayant des sous à la Sogé)

  5. Bebert, tes arguments sont impressionnants!
    Sans compter l’orthographe…
    Quel “TALENT”!

  6. Salut les communistes,
    Je trouve que Bebert a raison !
    N’oubliez pas que ces jeunes garcons “talentueux” ayant fait de hautes etudes et vivant dans un environnement très stressant :
    – sont derrière vos petits produits d’epargne qui assurent votre petite retraite
    -de part les benefices qu’ils produisent à leur banque, vont permettre à votre soeur/ fille/ cousine / femme de se faire engager au guichet de la banque du coin de la rue qui va elle meme octroyer un pret à votre fils/ frere / cousin/ mari ain de financer son appartement et/ou sa petite épicerie…

    Pas bête la notion du partage dans un pays dit social !

    Malheureusement en France, quand ca va mal , on tape toujours sur le voisin d’à coté parce qu’il gagne bcp plus que vous !!!
    Par contre, quand la bourse gagne 50% sur l’année, les traders sont des stars et ils passent au JT…

    Le mérite est largement acquis !

    Bertrand – DEXIA – ( et nouvel ami de Bebert ! )

  7. Je suis de l’avis de Bebert et Bertand!
    C est toujours la même chose en France, il faut des coupables pour quoi que ce soit! La je ne vois pas du tout le rapport entre les bonus des traders et la crise économique et financière…
    Je rapelle tout de même que sarko lorsqu’il etait intérimaire au ministère des finances souhaitait importer les subprimes en France!!!

    Quel magnifique retourné de veste mon petit président!!

    Dada – Grande Banque Anglo-saxonne – ami de Bebert et Bertand! Répondre
     
  8. Je travaille dans la finance depuis quelques années mais j’ai aussi travaillé dans d’autres secteurs de l’économie.
    Un premier constat :
    – les salaires fixes de la finance sont supérieurs à niveau d’étude comparable et la part variable est très largement supérieur.
    Pourquoi une telle différence ? Quelques points de réflexions
    La période de crédit facile qu’on a connu ces 10 dernières années est venue alimenter les bulles de croissances des actifs à tous les niveaux.
    Plus d’allocation, plus de gains, plus de bonus, plus de business, plus d’employés …
    Si au départ la finance était réservée à une minorité de personnes, le besoin en main d’ceuvre à pousser à recruter. Les formations se sont multipliées.
    Ainsi ce secteur de l’économie a attiré énormément de richesses ( capital financier et humain).
    Cependant, il s’agit bien là d’une classique énorme bulle.
    Les gens travaillant dans la finance ne sont pas plus intelligents ou plus bêtes que les autres. Le fait est que la culture du bonus systématique est devenue un handicap à l’activité et a peut-être contribué à cet aveuglement général.
    Moins de bonus mais peut-être dire mieux distribués.
    cheers

  9. Arretez vos salades, c est le front qui a mis les banques ds des difficultés financieres, a force de vouloir toujours gagner gagner plus, en creant que des poduits de plus en complexes dont personne ne maitrise les risques!! les subprimes c est de la pure arnaque du siecle, en titrisant toutes et n importe quoi ces dettes etcc et la bombe a retardement!
    je crains qu il va y avoir une 2eme vague sur alt A et option arm loans dont les volumes sont superieurs aux subprimes!
    http://lacrisepourlesnuls.blogspot.com/2008/07/evasion-des-arm-nouvelle-menace-sur-les.html

  10. Le seule problème c’est que ce ne sont pas les traders mais la haute direction (dont sarko ne veut pas limiter les salaires) qui décident du budget que doivent réaliser les traders et des produits qui peuvent se commercialiser.
    Si les budgets de la partie banque d’investissement ne sont pas réduits (au lieu d’augmenter tous les ans !!!) et les produits structures interdits (ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui) on aura beau limiter les bonus les risques que prendront les traders seront toujours les mêmes!

  11. travaillant dans le domaine de la finance et étant passé par la salle des marchés (vendeur) et par l’analyse, je remarque toujours le même discours de la part des traders/vendeurs etc…pour justifier les sommes assez impressionantes qu’ils touchent, ils disent financer l’économie réelle.
    N’oubliez pas qu’il y a encore qqes temps, pour les métiers cash purs, des serveurs étaient recrutés pour le même job. Stress…vous ne jouez qu’avec l’argent des autres, cela ne veut plus rien dire pour vous mais derrière il y a effectivement qqn, un chef d’entreprise, qui bosse dur, et surtout qui met ses c***** sur la table et peut, lui, tout perdre. Vous pensez être les rois du monde, mais pour faire partie de la direction d’une banque, je vous assure que même les traders, crise ou pas crise, sont des pions pour les dirigeants.

  12. Les traders sont responsables :
    *d avoir augmente le prix à la pompe lorsque le brent tapait 146$ et de ne pas le baisser quand il vaut 40$
    *de ne pas avoir couvert les positions de changes et de matieres premières de Renault Psa EADS Michelin Air FRance…
    *de ne pas avoir anticipé que le ralentissement mondial annoncé depuis juillet 07 limiterait les débouchés de ces boites de nazes
    *d avoir voulu faire une France de proprio et donc de prêter à des personnes insolvables et sur 30 ans
    *d avoir noter des produits AAA alors que même pas 20 Etats ont cette notation
    *d’avoir monté les taux en juillet en ZONE € pour les baisser 4 mois plus tard en catastrophe
    Oui à tous ces jaloux moisies, les traders sont trop payes et coupables de tous les maux de la terre. Par contre, continuez à respecter et croire tous les penseurs de la terre: dirigeants de grands groupes imcompetents notoires, politiques sous éduqués économiquement, responsables d institutions financières isolé dans leur 19 siecle nous accompagne, journalistes achetés par le pouvoir…
    Grâce à tant de talents, nous pourrons continuer à gagner bcp d’argent en anticipant leurs actions et leurs conséquences si positives

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici