☰ Menu eFinancialCareers

Comment réussir dans les M&A, par Yoel Zaoui

Quand les gros poissons mangent les petits…

Quand les gros poissons mangent les petits…

Yoel Zaoui est tout sauf un novice en matière de fusions et acquisitions. Non seulement ce franco-marocain a dirigé l’équipe mondiale M&A de Goldman Sachs, mais il a aussi – avec son frère Michael qui dirigeait la division M&A Europe de Morgan Stanley, cofondé la boutique Zaoui & Co qui pour la deuxième année consécutive figure dans le Top20 des plus gros deals M&A en Europe.

Zaoui & Co ne compte que six employés à Londres d’après l’Autorité des services financiers (Financial Services Authority) et n’embauche vraisemblablement pas de jeunes diplômés. Tout au plus propose-t-elle quelques stages longue durée. Mais cela n’empêche pas Yoel Zaoui de délivrer de précieux conseils aux étudiants pour travailler dans les M&A, comme il l’a fait la semaine dernière lors de la London School of Economics Alternative Investments Conference. Voici ce qu’il fallait retenir de son intervention :

1. Faites-le parce que vous aimez cela

C’est un secret de polichinelle : la vie d’un banquier d’investissement junior est brutale, en dépit des dispositions que les banques ont prises pour réduire le temps de travail. Si vous travaillez 80 heures par semaine pendant au moins les trois premières années de votre carrière, vous ne devez le faire que parce que vous êtes passionnés par ce que vous faites, pas parce que vous courrez après l’argent ou la gloire.

« Nous faisons ce travail chaque jour, chaque nuit, et souvent le week-end », indique Yoel Zaoui.

2. Rappelez-vous, les choses n’iront pas indéfiniment bien

Ce n’est pas parce que la conjoncture s’est améliorée que cela va durer toute votre carrière. Les M&A sont cycliques. « Le secteur de la santé est à la mode. Dix ans plus tôt, avant que ce ne soit le cas, les gens disaient que les grandes entreprises pharmaceutiques étaient trop grosses et pas assez efficaces », explique Yoel Zaoui.

3. Ne postulez pas si vous voulez une carrière pépère

La banque d’investissement exige de longues heures, requiert de travailler tard dans la nuit pour résoudre des problèmes complexes, ou à défaut de fournir les chiffres qui aideront à les résoudre. Oubliez les horaires classiques 9h-17 h ou une quelconque stabilité au regard de si la rapidité avec laquelle les banques se repositionnent quand la conjoncture est difficile.

« Optez pour une carrière dans les M&A si vous cherchez beaucoup de variété, une forte exposition à des situations différentes, et à résoudre des problèmes complexes », note Yoel Zaoui. « Il y a beaucoup de travail sur un calendrier très chargé. Si vous cherchez un emploi stable, ce job ’est pas pour vous, mais si vous voulez manager des projets sur fond de crise avec des hautes et des bas, alors vous ferez l’affaire ».

4. Soyez patient

La courbe d’apprentissage pour les banquiers d’investissement juniors est notoirement pentue, mais cela ne signifie pas que vous aurez l’étoffe suffisante pour commencer à originer des deals, ce qui exige beaucoup d’expérience.

« Ce qui importe est l’expérience et la capacité de jugement », poursuit Yoel Zaoui. « Si vous avez de l’expérience, mais pas un bon jugement, ce n’est guère utile. Si au contraire vous avez un bon jugement, l’expérience peut alors faire de vous un meilleur banquier. Plus de deals vous faites, meilleur vous devenez. C’est comme le bon vin : il se bonifie ».

5. Choisissez une entreprise où les M&A sont un composant de base

Zaoui & Co ne travaille que sur es M&A et Yoel Zaoui pense (comme on pouvait s’y attendre) que cela est une bonne chose. Des boutiques plus grosses comme Perella Weinberg ou Evercore combinent les M&A avec le travail de restructuration, et les banques bulge brackets comptent sur leurs énormes divisions trading pour les générer de gros revenus, même si la plupart d’entre elles luttent actuellement dans ce domaine.

« Je ne savais pas si j’allais aimer les M&A avant de commencer », avoue Yoel Zaoui. « Vous devriez le savoir à présent, mais le plus important est de choisir un endroit où les M&A sont importants pour l’entreprise, pas une considération secondaire ou une société affiliée ou quelque chose du genre. Vous pourrez ensuite travailler sur un deal flow solide et de bonnes équipes où vous travaillerez sur des choses intéressantes ».

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici