☰ Menu eFinancialCareers

Cabinets de recrutement et chasseurs en finance embauchent à tout va

Signe incontestable que la page des années de diète se tourne, les spécialistes du recrutement en finance se sont remis à embaucher des consultants, tous azimuts ou presque, après avoir réduit la voilure pendant deux ans. Période pendant laquelle les acteurs ont souvent accusé une baisse moyenne des effectifs de l’ordre de 30 à 50% estime un chasseur sous couvert d’anonymat.

Du côté des grands cabinets, Robert Walters s’est engagé l’an passé dans un programme ambitieux de développement, qui prévoit le doublement de ses effectifs en France et en Europe d’ici 2013.

Même dynamique chez le cabinet Robert Half, qui a recruté 26 consultants spécialisés en Banque/Finance en 2010 et compte embaucher entre 6 et 10 autres personnes cette année, y compris 1 ou 2 consultants spécialisés en banque d’investissement. Au total, ce sera un doublement des effectifs en deux ans.

Une année 2011 prometteuse

Le marché s’est réveillé. Il n’y a pas d’euphorie, mais nous pensons revenir au niveau d’activité de 2008 au cours du deuxième semestre, anticipe Fabrice Coudray, Director de Robert Half France, qui ajoute que janvier a été un très bon mois. Fort de mes 15 ans d’expérience, je sais qu’un mois de janvier réussi annonce souvent un bon premier trimestre et aussi une bonne année ! , s’amuse-t-il.

De son côté, le cabinet Hays, qui compte aujourd’hui environ 400 consultants en France, en a recruté une centaine depuis mai 2010, tous secteurs confondus. Le cabinet vise encore vingt nouvelles recrues cette année pour la finance d’entreprise, l’audit/expertise comptable et la banque.

Michael Page a, quant à lui, recruté sur les six derniers mois 3 consultants pour sa division Banque / Assurance et 5 pour sa division Finance et Comptabilité (soit +30% des effectifs). Cette dernière devrait en intégrer 2 ou 3 personnes supplémentaires d’ici à la fin du deuxième trimestre.

La chasse de spécialistes

Bref, la liste est longue. Elle se décline également du côté des cabinets de chasse. Heidrick & Struggles est en phase de renforcement depuis l’été 2010. Lawrence Trefi, ancien associé chez Singer &Hamilton, vient ainsi de rejoindre la practice Finance du cabinet en tant que partner. Il confirme que le marché de la chasse s’est remis en mouvement .

Ce marché étroit se montre plus que jamais avide de spécialistes expérimentés. Aussi, pour ces derniers, il n’est pas rare d’avoir été approché par les cinq grands cabinets qui se partagent le marché du top management en finance.

Chantal Berard, managing partner du cabinet Neumann International, confiait le mois passé aux Echos que son cabinet cherchait à se renforcer avec le recrutement de quatre nouveaux consultants et autant de chargés de recherche.

Les financiers, des candidats potentiels appréciés

De son côté, le cabinet CT Partners, recherche surtout des associés de recherche pour accompagner les consultants arrivés il y a 5 ans au moment de l’ouverture du bureau parisien et qui ont gagné depuis en séniorité , précise Diane Segalen, vice chairman, qui s’intéresse également à des profils plus expérimentés dotés d’un portefeuille de clients internationaux.

L’ensemble de ces projets de recrutement sont, sans conteste, une excellente nouvelle pour les candidats en finance. Et ce pour au moins deux raisons : ils confirment la reprise du marché de l’emploi en finance et ils offrent également des opportunités pour des financiers en quête d’une nouvelle orientation de carrière.

La majorité des cabinets favorisent en effet, voire considèrent uniquement pour certains, des consultants disposant d’une expérience significative (souvent entre 3 et 6 ans) dans le métier ou le secteur pour lequel ils seront appelés à recruter.

commentaires (10)

Comments
  1. Bonjour Madame,Monsieur,
    Je suis très surpris de l’ampleur de ces recrutements ?, j’ai 56 ans, je suis à la recherche d’un emploi depuis 1an dans le secteur banque & Finances, j’ai occupé différents postes à responsabilités, je n’ai jamais eu d’entretien d’embauche.
    Je suis à votre disposition pour en discuter.
    Jean-Jacques Husson
    06.60.17.90.65

  2. Bonjour,

    Je suis également surpris mais heureux d’apprendre qu’une reprise s’amorce dans les métiers de la finance. J’espère que les séniors qui ont une réelles expériences et compétences seront associés à cette reprise.
    Cordialement
    Patrick Pujos
    06 45 37 21 60

  3. Les cabinets ont tellement virés en 2009, qu’il s’agit juste de reconstituer leurs effectifs.

  4. Meme réflexion pour moi qui a 31 ans. je n’ai jamais autant galéré pour trouver du travail….

  5. Bonjour,
    Je suis agréablement surpris par ce retour positif du marché de l’emploi. Encore faut-il que les recruteurs ne recherchent pas toujours le fameux mouton à cinq pattes. Les volontés, intelligences et pragmatismes de certains profils restent souvent plus efficaces que des professionnels issus de filières plus classiques.
    Je reste à l’écoute et à la disposition de tous.
    Bien cordialement,
    Amine AIT SAHLIA
    PMO / chef de projet AMOA
    06 19 60 36 56

  6. Il serait temps de revoir certaines politiques de recrutement afin de conserver dans nos entreprises l’experience que represent les seniors

  7. Si c’est pour la France, l’embauche des séniors est toujours, disons, problématique. Les RH françaises aiment bien les moutons sortant fraîchement des grandes écoles. C’est tout ce qu’il leur faut, une école reconnue parce que sinon elles ne comprennent même pas le sens des compétences acquises par des années d’expérience (et ne peuvent donc pas les valoriser non plus).

    Je vous recommande donc d’envoyer un CV simplifié, avec vos noms, adresse, téléphone, le diplôme et surtout le nom de l’école et l’année d’obtention (très très important!). Les sections expérience, langues, et autres sont superflues, merci de les laisser en blanc! Ceci facilitera leur travail et la compréhension des mots sur votre curriculum vitae.

  8. bonjour, bts financier en poche, j’ai du mal à trouver un emploi. je ne rends pas les armes pour autant à 26 ans je m’accroche mais quand même le système est bizarre….. A bientôt. f.VALPOL

  9. C est hallucinant de voir des gens laisser leur numéro de telephone sur une page internet en libre accés, faut vraiment etre crédule…

  10. Bonjour,

    Pour avoir sollicité mon fichier informatique au cabinet Robert Half , ce dernier m’a précisé par courrier recommandé en guise de réponse que je ne pouvais pas etre présenter à ses clients qui correspondent à 90 % des employeurs potentiels et plus grave le président a mentionner que j’étais bloqué sur l’ensemble de la place de Paris.
    Ils assument pour leur image mais pour le reste…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici