☰ Menu eFinancialCareers

Leçons de vie d’une magnifique mannequin blonde en stage chez JPMorgan à Londres

Nous avons déjà ici abordé le sujet de la corrélation positive entre physique avantageux et réussite professionnelle, en particulier sur les postes de sales en banque d’investissement.

L’hypothèse selon laquelle femmes banquières et beauté forment une association gagnante trouve un nouveau gage de crédibilité avec le recrutement par JPMorgan d’une top model parmi ses stagiaires d’été placés dans sa division vente et trading à Londres.

Xenia Tchoumitcheva nous vient de Suisse, elle a été finaliste de Miss Suisse en 2006 et élue Best bikini body .

Voici une photographie sélectionnée parmi d’autres :

Xenia

Xenia vit à Chelsea. Une réceptionniste de JPMorgan nous a confirmé sa présence dans les bureaux de la banque, mais n’a pas été en mesure de nous transférer sur son poste, faute d’avoir un numéro de téléphone attribué.

Le physique n’est pas le seul atout de Xenia. Elle parle aussi cinq langues et est diplômée en économie de l’Università della Svizzera Italiana. Sur son site, elle prétend avoir un vif intérêt pour le business et suivre les marchés de capitaux. Elle a déjà suivi un stage chez Merrill Lynch et au sein d’un hedge funds londonien, le groupe Duet. Elle est aussi l’égérie d’Audi et de Burger King.

Dans ces circonstances, il est curieux peut-être que Xenia doive choisir de débuter tout en bas de l’échelle de l’industrie des services financiers. Aussi, il est intéressant de noter que JPMorgan a choisi de prendre Xenia, diplômée l’an passé, comme stagiaire d’été – une position typiquement, quoique non exclusivement, réservée aux étudiants.

Ses motivations, Xenia, quant à elle, les expose clairement sur son blog. Parmi ses axiomes :

1) L’apparence ne doit pas l’emporter sur la substance

D’un point de vue purement commercial, vous ne pouvez pas vendre (sic) du vent éternellement, la priorité doit être donnée à la production, les ventes et le marketing viennent tout à la fin.

2) Ne pas marier un millionnaire

Épouser un millionnaire peut élever une fille dans la hiérarchie sociale ou lui permettre d’obtenir un meilleur job, mais aucun argent au monde ne lui offrira jamais le respect de soi et la vraie et profonde satisfaction de se réaliser soi-même. Vous pouvez acheter le bonheur, mais seulement avec l’argent que vous gagnez vous-même.

Par ailleurs, elle semble aussi être très bien connecté, figurant l’an passé parmi les invités de la fête estivale du club très élitiste Quintessentially, suggérant que le networking peut également aider les aspirants vendeurs ou traders.

Sur ce point au moins, Xenia mettra d’accord Jean-Paul Allou, un banquier devenu SDF, qui lui aussi nous avait livré quelques précieuses leçons de vie, dont celle-ci:Entretenir son réseau en toutes circonstances. Si ces deux-là, qui vivent des vies aux antipodes l’une de l’autre, vous le disent, c’est que ce point doit quelque part un incontournable dans votre carrière.

commentaires (7)

Comments
  1. Quelque peu narcissique la dame, son blog s’intitule QueenXenia.

  2. franchement ce site n’est plus serieux du tout…

  3. les big 4 devraient s’inspirer de JP Morgan… a fortiori

  4. Elle m’a l’air très compétente. Perso, je l’embaucherais sans hésiter…

  5. Franchement ça fait mal au coeur de tomber là-dessus. Il me semblait pourtant avoir lu de bons papiers sur ce site sur les problématiques de discrimination à l’égard des femmes… Pas certaine que privilégier ce type d’infos rende service aux banquières justement, encore moins à cette pauvre petite!!

  6. Btw, elle travaille sur le floor sous le mien, elle est belle mais pas non plus exceptionnelle. Des filles comme elles, il y en a des dizaines dans chaque banque et des centaines a Londres. Je ne vois pas l’intérêt de cet article.
    La qualité de ce site n’a jamais été bonne mais c’est de pire en pire.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici