☰ Menu eFinancialCareers

Les troupes de CA CIB avancent vers l’inconnu

Alors que les employés de Natixis font la soupe à la grimace après avoir été informés du gel de leur bonus jusqu’en mai, les troupes de CA CIB se demandent, quant à eux, à quelle sauce ils seront mangés. L’actualité des derniers jours a été chargée chez Credit Agricole qui se prépare à un véritable changement de garde. Georges Pauget, directeur général du groupe depuis septembre 2005, tire sa révérence et fait officiellement la place à Jean-Paul Chifflet, qui incarne la ligne dure du Crédit agricole, celle attachée à la banque de détail et au terroir (AFP).

La nomination hier de Pierre Cambefort à la tête de Crédit Agricole CIB, n’est pas de nature à rassurer les troupes de l’ex-Calyon. Cette homme du réseau, proche de Jean-Paul Chifflet, n’a pas d’expérience en banque d’affaires. Sa nomination confirme surtout la nouvelle main mise des caisses régionales sur la BFI du groupe (Agefi).

Le Crédit Agricole a dégagé en 2009 un bénéfice de 1,1 milliard d’euros, en hausse de près de 10% sur un an. CA CIB, qui se désengage progressivement des activités à risques (dérivés de crédits immobiliers américains CDO et ABS et dérivés de crédits exotiques), finit mal l’année avec une perte de 117 millions d’euros sur le dernier trimestre.

Comme lot de consolation, les banquiers peuvent s’estimer plutôt bien traités en matière de bonus : le groupe a provisionné 49 millions d’euros de bonus pour 2010 pour ses 400 opérateurs de marché de la banque, soit 122K euros environ par personne. Un chiffre supérieur à celui de Natixis (64K) et de SocGen (96K) et un peu en dessous de BNP (125K).

Contrairement à la décision prise par la Société Générale, aucune suppression des rémunérations variables des dirigeants, ne serait envisagée.

Le ratio de compensation (part des revenus consacrée aux rémunérations fixes et variables) est de 24% contre 27,7% pour la BNP et près de 30% pour Société Générale. Pour Georges Pauget, on peut légitimement préjuger que la baisse des bonus sera en partie compensée par une valorisation des salaires à la hausse.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici