☰ Menu eFinancialCareers

Quand l’expertise-comptable déroule le tapis rouge aux cadres financiers

166994458

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, on savait les professionnels de la banque attirés par le secteur du private equity ou bien encore de l’audit. Peut-être un peu moins par l’expertise comptable. Et pourtant, les opportunités de reconversion vers ce métier sont bien réelles. Afin de répondre toujours plus efficacement aux évolutions de la demande des entreprises et tendre vers le full service (social, fiscal, administratif et de gestion), la profession d’expert-comptable souhaite en effet s’enrichir de nouveaux profils à forte valeur ajoutée.

Gestion de la croissance et de la trésorerie, optimisation d’un BFR, restructuration, rapprochement de structures, relation avec les milieux bancaires et financiers… Autant d’expériences que peuvent valoriser les cadres bancaires souhaitant devenir experts comptables. A ce sujet, un atelier intitulé ‘Reconversion professionnelle des cadres financiers vers la profession d’expertise comptable’ se tient ce mardi à Paris à l’occasion de Financium, le grand rendez-vous annuel des dirigeants Finance-Gestion.

L’Ordre des experts-comptables région Paris Ile de-France a même créé il y a quelques années une cellule dédiée à l’accompagnement des cadres financiers souhaitant devenir experts-comptables. « Ces professionnels hautement qualifiés qui souhaitent devenir expert-comptable ont comme principal moteur, la fibre entrepreneuriale de notre profession », expliquaient alors les responsables du projet. « Nous n’ignorons pas l’impact de la conjoncture actuelle (évolution interne non satisfaisante, niveau de rémunération stagnant ou entreprise en difficulté…) qui amène ces candidats à s’interroger sur la suite de leur projet professionnel ».

Le salaire, entre autres avantages

« Les cabinets sont prêts à faire des efforts en matière salariale pour attirer les meilleurs », rappelle Ludovic Bessière, National Business Director chez Hays Audit & Expertise Comptable, Finance & Comptabilité. Ainsi, dans la dernière Etude RH et rémunérations 2017-2018 du cabinet Hays, la palme revient à un manager responsable de bureau qui encadre plus de 6 personnes dans un cabinet de plus de 50 personnes à Paris-Ile de France, qui pourra prétendre à un salaire brut annuel pouvant atteindre jusqu’à 120 k€

La rémunération est souvent citée comme facteur de motivation. Certes, cet aspect est important. Néanmoins, il est loin d’être le seul levier de valorisation des collaborateurs de cabinets. « Les Experts-Comptables misent aujourd’hui sur la reconnaissance du travail, l’ambiance au sein des équipes, le respect, l’esprit d’équipe, la simplification des responsabilités et du reporting, la fluidité des échanges et surtout sur la possibilité donnée aux salariés de préserver leur équilibre de vie », précise ainsi Alexandre Salas-Gordo, président du Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables Région Aquitaine, cité dans l’étude Hays.

Des missions variées

Stratégie de restructuration, gestion de trésorerie, recherche de solutions de financement, gestion du patrimoine professionnel / privé, export, RSE… : les cabinets d’expertise comptable sont amenés à proposer de plus en plus de prestations de conseils. « L’ouverture des cabinets à de nouvelles missions les oblige à s’entourer de nouvelles compétences et aussi à s’ouvrir à des profils non comptables », explique Jean-Luc André, président du Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables Région Normandie.

Enfin, les enjeux liés au numérique appellent l’émergence de nouvelles compétences et de nouvelles fonctions. « La question de la sécurité des systèmes d’information est l’une des thématiques majeures sur laquelle notre profession doit se positionner », indique Charles-René Tandé, président du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables. « La lutte contre la fraude, le contrôle interne et l’analyse des risques sont des domaines où nos cabinets apparaissent comme des partenaires légitimes des entreprises. Il s’agit là d’une source importante de développement de nos cabinets pour les années à venir ». De quoi susciter de nouvelles vocations…

Crédit photo : Peter Dazeley / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici