☰ Menu eFinancialCareers

Quand les banques ont besoin de spécialistes outsourcing

ThinkstockPhotos-492259576

Pour améliorer la performance de leurs activités tant front-office que back-office, les banques s’appuient sur l’externalisation et les centres de services partagés « Or ce secteur est fortement règlementé et doit respecter des contraintes extrêmement rigoureuses concernant la protection des données et la transparence des opérations », explique Tony Bocock, président de l’EOA France qui organisait ce mois-ci un débat sur le rôle de la formation des responsables dans l’externalisation de processus métier dans le secteur bancaire.

Dans le Business Process Outsourcing (BPO), les besoins en spécialistes sont bien là. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un petit coup d’œil aux sites carrières des banques pour s’apercevoir qu’elles publient régulièrement des offres dans ce secteur d’activité. L’une des dernières en date, proposée sur le site de BNP Paribas, concerne un Chargé du suivi du risque Outsourcing pour sa filiale d’assurance BNP Paribas Cardif. Profil recherché : un diplômé Bac+4/5 d’école de commerce ou équivalent universitaire avec une spécialisation Finances ou Risques avec 5 années d’expérience minimum sur un poste ayant une forte connotation risques.

Après le back-office, au tour de la BFI…

Tout au long de l’année, les grandes banques françaises étudient des scénarios d’externalisation de leurs activités BFI, Asset Management et Asset servicing. Elles se montrent cependant peu disertes sur le sujet car qui dit outsourcing bancaire (BPO) dit aussi souvent suppressions ou relocalisations d’emplois, et les syndicats de banque en profitent alors pour monter au créneau. Les cabinets de recrutement, eux même concernés par l’externalisation du processus de recrutement ou Recruitment Process Outsourcing (RPO), ne sont pas très loquaces eux non plus sur le sujet.

Pourtant, « l’externalisation des back-offices : toutes les banques, sans exception, y travaillent », confirmait l’an dernier dans nos colonnes Dominique Herrou, associé et co-fondateur du cabinet conseil Aurexia. A ce sujet, tout le monde a encore en tête le fameux projet Mikado lancé fin 2013 par la SocGen visant à externaliser une partie de sa BFI auprès d’Accenture.

Les BFI ne seront pas exemptes d’efforts ces prochaines années. « Les business ont été largement redimensionnés et génèrent de ce fait moins de revenus, les banques travaillent maintenant sur la productivité », relève Marc Sabatier, associé et co-fondateur de SterWen, dans son rapport intitulé ‘Quel avenir pour le modèle bancaire français ?’. Les traders des banques françaises qui voient leurs desks délocalisés vers Londres en savent quelque chose…

Des opportunités à saisir… en Suisse

A première vue, la culture de l’outsourcing semble moins développée en France que dans les pays anglo-saxons, où des structures comme les petits hedge funds ont recours à l’externalisation via des fournisseurs tiers et sont à la recherche de « comptables avec une bonne expérience du reporting réglementaire», selon le recruteur Barry Seath, fondateur de Mirage Recruitment. « Aujourd’hui, en France, les freins paraissent surtout culturels, liés aux pratiques de management », note Guillaume Alméras, fondateur du site d’information sur le secteur bancaire Score Advisor. « Les banques françaises, qu’on répute un peu trop vite en retard par rapport aux anglo-saxonnes en matière d’outsourcing, pourraient bien avoir en fait quelques longueurs d’avance ! ».

Des banques françaises offrent d’ailleurs depuis longtemps des services d’outsourcing… depuis la Suisse. C’est le cas notamment de Crédit Agricole Private Banking Services qui gère l’informatique et le back-office d’une vingtaine de banques. Le secteur semble en tout cas porteur puisque la filiale suisse de la banque verte doit faire face à la concurrence de B-Source (et sa plate-forme Avaloq), leader de l’outsourcing bancaire en Suisse avec plus de 20 banques également clientes et environ 850 employés, dont la moitié sont des spécialistes banquiers et l’autre d’informatique.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici