☰ Menu eFinancialCareers

Comment surmonter un entretien pour un emploi en ECM ou DCM

étude de cas conseil

Tout comme les M&A, les emplois en Equity Capital Markets (ECM) et Debt Capital Markets (DCM) sont regroupés sous la bannière de la division de banque d’investissement (IBD). Si vous êtes un junior se préparant à passer un entretien sur les marchés de capitaux, attendez-vous à quelques questions standards communes avec la banque d’investissement, mais vous devrez également être prêt à répondre aux questions spécifiques sur les actions et les obligations.

Dans les entretiens ECM, vous devez raconter une bonne histoire

Les banquiers ECM aident les entreprises à lever des fonds par le biais des marchés boursiers. « Si vous passez un entretien pour un poste ECM, vous devrez être capable de parler d’une société en particulier qui est récemment allée sur le marché et en quoi les actions de cette entreprise étaient attrayantes », indique ainsi Stéphane Rambosson, ancien responsable ECM industrie France chez Citigroup, et actuellement associé manager au sein du cabinet de chasse DHR International.

« Si vous allez travailler dans ECM, vous devez être passionné par le story-telling », poursuit-il. « Vous devez montrer aux actionnaires et dirigeants d’une entreprise que leur bébé est quelque chose dont vous vous souciez. Vous devez montrer que vous avez envie de coter leurs actions dans le cadre d’une introduction en bourse (IPO), d’une émission de titres ou d’une vente en bloc ».

Comment cela se concrétise-t-il dans les entretiens ECM ? Stéphane Rambosson explique que les recruteurs vont vous demander ce que vous savez à propos des dernières grandes IPO’s. Ils veulent ainsi tester si vous êtes capables d’expliquer ce qui rend une société attrayante, comment vous vendez cela aux investisseurs et ce que vous auriez fait de différent par rapport aux banques impliquées dans l’opération.
En d’autres termes, évitez de vous rendre à un entretien ECM sans connaître tout ce qu’il y a à savoir sur les deux dernières grandes introductions en bourse, au minimum.

Dans les entretiens DCM, vous devez avoir une opinion sur les marchés

Les émissions DCM sont nettement plus nombreuses que les émissions ECM. Chaque année, le montant de la dette émise à l’échelle mondiale est typiquement quatre ou cinq fois plus élevée que le montant des capitaux propres émis. Concrètement, cela signifie que les fonctions de banquiers ECM et CM sont radicalement différentes.

« Dans les DCM, le business est beaucoup plus répétitif », indique Stéphane Rambosson. « Il s’agit surtout de rester en contact quotidien avec les trésoriers d’entreprises et de les tenir informés sur ce qui se passe dans le marché et s’il sera difficile (ou non) pour eux d’émettre de la dette maintenant ou plus tard, selon quels termes et dans quelle structure ».

Maryam Khosrowshah, managing director et responsable de la couverture de la dette pour le secteur public pour la zone Europe centrale, Moyen-Orient et Afrique (CEEMEA) chez Deutsche Bank, confirme qu’elle s’entretient quotidiennement avec ses clients. « Je parle beaucoup de l’état d’avancement des opérations des clients et de ce qui se passe sur les marchés », explique-t-elle, ajoutant que les compétences relationnelles sont très importantes si vous voulez travailler dans les DCM.

Pour cette raison, les recruteurs DCM voudront voir si vous pouvez vous exprimer de façon engageante sur les conditions actuelles du marché. Il va sans dire qu’il faut que vous ayez une opinion sur l’évolution des taux d’intérêt avant de passer un entretien en DCM.

Dans les entretiens ECM, vous devez connaître les méthodes d’évaluation

Si vous passez un entretien ECM à un niveau junior, vous aurez besoin de savoir beaucoup de choses sur les trois différentes méthodes de valorisation d’une entreprise, ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients. « A ce sujet, les entretiens ECM sont semblables aux entretiens M&A », indique Mark Hatz, un ancien banquier de chez Goldman Sachs et Perella Weinberg.

Dans les entretiens DCM, vous devez connaître les bilans, les valorisations et la séniorité des obligations

Si vous passez un entretien DCM à un niveau junior, vous aurez besoin d’être complètement à l’aise avec les notions de durée, évaluation, convexité, spreads, ratio de couverture des intérêts et ratio de couverture de leverage. Mark Hatz précise que vous aurez besoin de savoir comment lire le bilan d’une entreprise et de comprendre comment sa structure de capital actuelle pourrait nuire à son cash flow et sa capacité à émettre à l’avenir de nouvelles dettes (ou actions).

Un ancien banquier de la dette ajoute que vous aurez également besoin de vous familiariser avec le concept de séniorité de la dette (ou «cascade»). Autrement dit, si une entreprise fait faillite et est incapable de rembourser ses dettes, qui sera payé en premier ?

Dans les entretiens ECM et DCM, vous devrez poser des questions sur la distribution

Enfin, Stéphane Rambosson souligne que les banquiers ECM et DCM ne travaillent pas à l’aveuglette. Une fois qu’ils ont trouvé les clients et émis de la dette ou des capitaux propres pour leur compte, ils ont besoin de vendre. Pour cette raison, la force de persuasion des équipes de vente et de distribution dans la banque est cruciale pour réussir dans les marchés de capitaux.

« Dans les activités ECM et DCM, vous aurez besoin de vendre des titres des clients. Vous devrez donc comprendre exactement comment la banque à laquelle vous postulez structure ses capacités de vente et de marketing et combien elle excelle dans ce domaine », conclut Stéphane Rambosson. Si vous ne vous souciez pas de cela lors de l’entretien, vous risquez de le regretter…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici