☰ Menu eFinancialCareers

Qui sont les Français promus managing directors chez Goldman Sachs ?

Goldman Sachs

Tous les deux ans, Goldman Sachs promeut de nouveaux managing directors. Cette année, ils sont au nombre de 425. Nous avons retenu ceux d’entre eux qui étaient de nationalité française et avons détaillé leurs parcours universitaire et professionnel, histoire d’en savoir un peu plus sur les profils que Goldman Sachs choisissait de mettre en avant.

Des nominations qui interviennent au moment même où un autre Français, Philippe Le Houérou, vient d’être nommé à la tête de la branche de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, retrouvant ainsi une institution en pleine restructuration qu’il avait quittée en 2014. Preuve que les ‘Frenchies’ sont appréciés chez Goldman, même s’ils sont loin de représenter le gros du contingent, moins d’une dizaine d’entre eux faisant partie des heureux élus de la promotion 2015 des managings directors.

Grégoire Baudot

Ce diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et titulaire d’un DESS Corporate Finance et Ingénierie financière à l’Université Paris Dauphine est entré en juillet 2004 chez Goldman Sachs à New York où il a effectué toute sa carrière, gravissant successivement tous les échelons en devenant Associate en août 2007 et Vice President (VP) en janvier 2011. Preuve qu’un double-parcours en école d’ingénieurs et en finance, qui plus est en France, peut taper dans l’œil des plus grandes banques d’investissement.

Olivier Belaich

Ce diplômé de l’EDHEC Business School (2004-2007) a rejoint Goldman Sachs à New York en juillet 2007 où il a notamment été VP – Macro Sales (derivatives). Tout comme de nombreux autres heureux élus au rang de managing director chez GS, il semble cultiver l’art de la discrétion sur les réseaux sociaux. A méditer….

Alexis Deladerriere

Diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Paris (ESCP-EAP) en 2002 et titulaire d’un Master en Finance, Ecomonie et Management, Alexis Deladerrière a travaillé dans le cadre de ses études chez Crédit Lyonnais et A.T. Kearney à Paris avant de rejoindre Goldman Sachs Asset Management International à Londres en juillet 2002. Il est Executive Director, Co-Lead Portfolio Manager pour les départements Strategic International Equity et Concentrated International Equity Strategies. A noter qu’il est détenteur du CFA, un précieux sésame pour une évolution de carrière rapide en gestion d’actifs.

Alain Griveau

Ce Polytechnicien titulaire d’un Master en physique et mathématiques est parti étudier au milieu des années 2000 l’ingénierie nucléaire et la finance (encore un double-cursus) sur le fameux campus de Berkeley à l’Université de Californie avant d’effectuer un stage en 2007 dans la division Equities, Volatility Strategies chez Goldman Sachs à Tokyo à l’issu duquel il sera recruté comme Associate chez Goldman Sachs Hong Kong en 2008 et de devenir Executive Director dans les divisions Equity Volatility Strategies et Equity Synthetic Products Strategies. Preuve que mettre le cap sur l’Asie peut se révéler payant.

Pierre-Yves Guerber

Encore un ingénieur, cette-fois-ci diplômé de l’Ecole Centrale Paris en 2004, qui a rejoint Goldman Sachs au sortir de ses études en décembre 2014 dans le département Fixed Income à Londres où il officie toujours. Preuve que parfois il suffit de traverser la Manche sans forcément passer par la case US ou Asie.

Renaud Guidée

Ce diplômé d’HEC et de l’ENA a commencé sa carrière en 2001 chez JP Morgan à Londres où il travaillait au sein de l’équipe Equity Research de la division banque d’investissement, avant de rejoindre en 2002 la practice restructuring chez Ernst & Young Corporate Finance à New-York. Il fait ensuite un passage à aux relations extérieures de la Commission Européenne et l’Inspection Générale des Finances avant d’être recruté en 2011 comme executive director par la division banque d’investissement de Goldman Sachs à Londres dans le département Financial Institutions Group (FIG) puis à Paris. Une nomination qui vient rappeler qu’un passage dans la haute administration (et le carnet d’adresses qui va avec) est un plus pour faire carrière en finance.

Jérôme Lebuchoux

Peu d’informations filtrent sur ce banquier de Goldman Sachs qui a travaillé six ans en tant que responsable de la recherché et la stratégie Fixed Income chez BNP Paribas à Londres avant de rejoindre en 2002 Credit Agricole Indosuez comme responsable mondial de l’innovation et du développement de la recherche puis responsable Derivatives Research. Le fait d’avoir effectué sa carrière dans de grandes banques d’investissement françaises n’est pas un frein pour monter les échelons chez Goldman Sachs, bien au contraire.

Latifa Tefridj-Gaillard

Diplômée de l’Université IX Paris-Dauphine (MBA et Master banque finance assurance) et d’un Master of Science (MSc) à l’Essec Business School, Latifa Tefridj fait un stage de cinq mois dans le Fixed Income chez Deutsche Bank Paris en 2003 avant de rejoindre Goldman Sachs à Londres en septembre 2004 où elle deviendra Executive Director, Head of Sales UK Pension Strategic Group. Une femme promue managing director sur huit Français : l’honneur est sauf, même si de gros efforts restent encore à faire au niveau de la parité.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici