☰ Menu eFinancialCareers

Où trouver les meilleurs salaires en Compliance

compliance

Stop ! Direction hedge fund !

Vous visez un salaire mirifique en compliance ? Intégrez le service ‘conseil en conformité’ d’une banque d’investissement ? Vous voulez une rémunération mirobolante en compliance ? Alors rejoignez un fonds spéculatif qui propose un pourcentage – et qui (espérons-le) s’y tiendra…

En première ligne dans ce qui a longtemps été l’un des domaines les plus tendus du recrutement en banque d’investissement, les recruteurs en conformité indiquent que les choses ont peu évolué : banques, hedge funds et gestionnaires d’actifs restent très demandeurs de collaborateurs en compliance. Et ils continuent de proposer les rémunérations les plus élevées aux spécialistes du ‘conseil’, capables de passer du temps avec les professionnels de la vente et du trading en front office et de les conseiller sur la façon de travailler les produits qui doivent se conformer à la législation locale.

Pour James Findlay, à la tête du recrutement en risque et conformité chez Selby Jennings, « c’est en ‘product advisory’ que vous atteindrez les salaires les plus élevés – aussi bien à Londres qu’à Wall Street ».

Si les professionnels du conseil en conformité gagnent plus que leurs confrères des autres services en compliance, ils n’atteignent cependant pas les mêmes sommets que les commerciaux ou les traders auxquels ils apportent leur assistance. A Londres comme dans la plupart des banques européennes, un trader au niveau VP (vice-président), comptant environ sept ans d’expérience, peut prétendre à un salaire de 150k £ – environ 210k €, assorti d’un bonus pouvant atteindre 200% de son fixe. Pour la comparaison, Findlay précise que les professionnels en ‘compliance advisory’ à la City et à Wall Street seront plus susceptibles de gagner environ 120k £ / 165k+ € tout compris. Et d’ajouter : « vous ne serez jamais payé autant qu’en front office. »

Le niveau ‘director’ offre pour sa part des perspectives plus prometteuses : le cabinet de recrutement en conformité Laurence Simons évalue les salaires moyens en compliance advisory à environ 130k £ – soit 180k+ €, très supérieurs donc aux salaires de ‘directors’ en KYC (Know Your Client) ou AML (anti-blanchiment), qui pointent respectivement à 105k £/ 145k+ € et 120k £/ 165k+ €.

Marnie Woolf, du cabinet de recrutement en compliance Woolf & Co, indique que les fonds spéculatifs offrent les meilleures opportunités pour les professionnels de la conformité qui voient dans le salaire un critère déterminant. « Certains hedge funds offrent à leurs collaborateurs en compliance un pourcentage de leurs bénéfices dès lors qu’ils dépassent un certain seuil », dit-elle. Mais attention, tous ne s’y plient pas. Elle revient ainsi sur la triste histoire d’un professionnel du secteur qui avait quitté son précédent poste dans la banque et intégré un fonds spéculatif pour moins de 100k £ / 140k € par an, avec la promesse de toucher 2% des bénéfices au-delà d’un niveau prédéfini. Lorsque la situation s’est présentée, le malheureux ne comptait déjà plus parmi les effectifs du fonds…

Quoi qu’il en soit, les recruteurs constatent une forte demande pour des postes de reporting seniors en ‘contract compliance’. Duncan Jeffrey, du cabinet de recrutement Compliance Professionals, précise qu’à Londres, un spécialiste senior en conformité doté d’une expérience en reporting CF10A (relatif aux actifs clients)  peut gagner jusqu’à 800 £ par jour (soit environ 1.100 €). « Chaque établissement financier a besoin d’au moins un expert dans cette catégorie – une opportunité parfaite pour un homme-orchestre qui voudrait gravir tous les échelons » précise-t-il, avant de conclure : « Et ces experts sont assez peu nombreux sur le marché…. »


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici