☰ Menu eFinancialCareers

Bonus et rémunération : les banquiers français les mieux traités sont…

remuneration des banquiers français

Credit Agricole CIB est la dernière des banques françaises à avoir discrètement publié hier soir sur son site Internet son rapport sur les rémunérations de ses professionnels régulés par la nouvelle directive européenne CRD4. L’heure du bilan est donc venue.

La taille du périmètre des professionnels régulés est évidemment très variable d’une banque à l’autre. Ainsi BNP Paribas compte trois fois plus de personnes soumises à la réglementation européenne que Natixis. Mais quel établissement se montre au final le plus généreux avec ses banquiers d’investissement ?

Comme le montre le tableau en bas de page, BNP Paribas s’impose sur plusieurs plans : le leader bancaire français offre la meilleure rémunération dans les activités de banque d’investissement, soit 833 k€ en moyenne par collaborateur régulé. C’est deux fois plus que chez Credit Agricole CIB, la moins bonne payeuse à tous points de vue.

La rémunération moyenne en 2014 pour cette population régulée enregistre également la plus forte progression en un an chez BNP Paribas CIB et chez SocGen (+22%), tandis qu’elle a baissé de 8% chez Credit Agricole.

Rémunérations à plus d’un million d’euros…? Surtout à l’étranger

Le groupe Société Générale compte proportionnellement plus de personnes ayant perçu 1 million d’euros de rémunération ou plus en 2014, soit 20% de ses employés régulés contre 18% chez BNP Paribas et 7% chez Natixis. Au total, ce sont 287 personnes qui ont été rémunérées plus d'1 million d’euros dans les quatre banques françaises Share on twitter, dont la majorité des bénéficiaires est basée à l’étranger. Les chiffres français sont clairement éloignés de ceux des autres leaders européens, en particulier Deutsche Bank et HSBC, qui ont respectivement versé plus d’1 million d’euros à 816 et 320 employés.

Si l’on s’intéresse maintenant uniquement au bonus, BNP Paribas et Société Générale sont cette année au coude-à-coude mais SGCIB consacre une part proportionnément plus grande aux bonus que sa rivale. En la matière, Natixis est celle qui semble accorder le plus d’importante à la rémunération variable avec un bonus représentant en moyenne 128% du fixe.

remuneration-banques-FR-201

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici