☰ Menu eFinancialCareers

Différentes motivations européennes de l’expatriation

Si les Français et les Allemands songent à leur carrière lorsqu’ils veulent travailler à l’étranger, selon une enquête, les Anglais, Irlandais et Australiens pensent avant tout au bonheur de voyager

Conduite par le cabinet de recrutement Robert Half International auprès 1 800 professionnels de la finance et des ressources humaines, l’enquête nous apprend que respectivement 68 et 63 % des Français et des Allemands citent l’évolution de leur carrière comme le premier facteur dans une décision d’expatriation.

Seuls 18 % des Britanniques font cette réponse. En revanche, ils sont 48 % à considérer l’expatriation comme une opportunité de voyager et de découvrir le monde.

Mais les plus globe-trotters dans l’âme sont les Irlandais et les Australiens. Près de deux tiers des sondés dans ces pays-là citent leur envie de voyager. La plus forte proportion de tous les pays européens confondus.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici