☰ Menu eFinancialCareers

Horizon dégagé pour les professionnels de l’IT Finance

Même si depuis le début de l’année, les niveaux de recrutement sont sensiblement les mêmes que ceux de l’an dernier, on sent que le marché est en train de repartir. Notamment pour des fonctions comme Consultants MOA Finance ou SI Banque Assurance d’un côté, et Ingénieurs Développement de l’autre , note Clarisse Mourouvin, qui dirige le cabinet conseil en recrutement Alternative Search.

Les ingénieurs systèmes, réseaux et sécurité sont également recherchés. Il y a toujours en effet un gros besoin de ressources dans les entreprises, pour déployer des parcs informatiques, traiter des dysfonctionnements… , explique Éric Menard, directeur de la division informatique de Page Personnel qui vient de publier une étude sur les fonctions IT en 2009-2010.

Les principaux recruteurs demeurent les cabinets conseils et les SSII, qui recherchent des profils disposant au minimum de 3 à 5 ans d’expériences en environnement Banque-Finance , poursuit Clarisse Mourouvin. Les recrutements qui ont déjà eu lieu chez les big Five (Accenture, Logica, IBM, Cap Gemini, Atos) sont annonciateurs d’embauches à venir dans les banques.

Effet boule de neige

Dans la BFI pour commencer : Crédit Agricole CIB (ex-Calyon) recherche actuellement des chefs de projet (MOA, MOE, IT Trading…), des architectes et des développeurs, notamment pour muscler son département Global IT qui regroupe 900 collaborateurs dans le monde chargés d’accompagner les activités et projets de développement des différents métiers de la BFI.

Côté banque de détail, des opportunités sont également à saisir. Nous recrutons majoritairement des chefs de projets, des intégrateurs, des concepteurs développeurs. Nous recherchons également des profils rares, expérimentés : des experts, des architectes, relève Aude Rousseau, responsable du service recrutement de la Direction Informatique des Services financiers de La Poste (DISF) qui, depuis plusieurs mois, travaille à la création d’une direction informatique unique pour le réseau et les services financiers de la Banque Postale. Nous sommes très attentifs aux candidatures présentant des compétences fonctionnelles bancaires et maîtrisant les technologies du mainframe, le système d’information de la Banque Postale reposant sur un environnement grands systèmes.

Même si l’on n’assistera pas à une inflation des salaires, les spécialistes développement et infrastructures, experts sécurité et autres ingénieurs réseaux ont de beaux jours devant eux dans les banques, conclut Gregory Le Meur, manager du cabinet parisien de chasse Aston Carter International. Sans oublier les projets niches qui se greffent aux gros : ERP, CRM, Business Intelligence.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici