☰ Menu eFinancialCareers

Les émirs font leurs emplettes : le Qatar prêt à acquérir d’un coup deux des plus grandes banques luxembourgeoises

Au moins, les banques luxembourgeoises ne peuvent pas se plaindre de ne pas susciter d’intérêt. Les investisseurs potentiels s’arrachent KBL European Private Banker et BIL, la filiale de DEXIA. Fait inédit : il s’agirait de deux investisseurs basés tous deux dans le minuscule Émirat du Qatar, potentiellement le même investisseur dans les deux cas.

Concrètement : Le groupe belge KBC annonce la vente de sa filiale luxembourgeoise KBL à la société d’investissement luxembourgeoise Precision Capital, pour un montant de € 1,05 Mrd (La Tribune). Aux dires de KBC, il s’agirait là d’une société représentant les intérêts d’un investisseur Qatari , sans donner davantage de précisions.

KBC représente un réseau de banques privées opérant dans divers pays d’Europe occidentale. En font partie, entre autres, Merck, Fink & Co de Munich, qui gère 10 Mrd d’Euros avec environs 400 employés, la KBL Richelieu Banque Privée en France, Brown Shipley & Co en Grande-Bretagne ou encore Theodore Gilissen Banquiers en Hollande. Au total, ce sont 47 Mrd d’Euros que gère le groupe avec environs 2500 collaborateurs. KBL European Private Bankers au Luxembourg compte environ 1200 employés.

Jusqu’en mars dernier, KBL devait être vendue au groupe hindou Hinduja pour la somme de 1,35 Mrd d’Euros. La CSSF empêcha la transaction au dernier moment.

Un deal qui fait écho à celui concernant la BIL, Banque Internationale du Luxembourg, filiale luxembourgeoise de DEXIA. D’après Luc Frieden, le ministre des finances luxembourgeois, la BIL doit être cédée à un groupe international d’investisseurs, dans lequel le Grand Duché détiendra une participation minoritaire (communiqué). Là encore, les investisseurs ne furent pas tout de suite nommés expressément, Luc Frieden mentionne un groupe financier du Qatar . Le quotidien économique français Les Echos fait état de la présence du fonds souverain qatari Qatar Investment Authority , lié à la famille royale du Qatar.

Ces deux opérations coup sur coup mettent en exergue l’intention du Qatar d’accentuer son soft power . D’ailleurs du fait de la participation de Dexil Bil dans Luxair, le richissime petit Etat du Golfe s’apprête également à renforcer ses investissements, au-delà de l’industrie financière, dans le secteur du transport…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici