☰ Menu eFinancialCareers

Faut-il se ruer vers le nouveau hedge fund de Pierre-Henri Flamand ?

Pierre-Henri Flamand, l’ancien responsable du desk de compte-propre de Goldman Sachs à Londres, travaille au lancement de son nouveau fonds, Edoma Capital.

Selon le Financial News, Flamand a déjà embauché deux anciens collègues de chez Goldman Ali Hedayat et Emmanuel Niogret, et Martina Slowey, ex-directrice du prime brokerage en Europe pour UBS. Au total, Flamand vise une équipe de 20 personnes pour le lancement de son fonds à l’automne.

L’avantage de la nouveauté

Compte tenu du durcissement des bonus à l’ceuvre dans les banques et des prochaines régulations visant à restreindre la marge de manceuvre des banques, la nouvelle structure de Flamand apparaît du coup franchement attrayante pour les 17 personnes qui auront la chance de se faire adouber par Flamand.

En particulier, il présente l’avantage de la nouveauté. N’étant pas affecté par le désamour des investisseurs méfiants suite aux mauvaises performances de fonds existants durant la crise, le fonds Flamand sera en mesure d’exiger des performance fees .

Rémunérations potentiellement inférieures aux banques d’investissement

Vous avez bien mieux fait de travailler pour une prestigieuse start-up bien financée qu’un fonds expérimenté qui se situe aujourd’hui en dessous de ses meilleurs performances , commente Nicola Ralston directrice de PiRho Investment Consulting.

Moins prometteur en revanche, la plupart des hedge funds payent désormais en-dessous des banques d’investissement. A Londres, les postes de trader dans les hedge funds atteignent 150K livres maiximum selon David Durham du cabinet spécialisé Durham Consultants. Seuls les partners qui détiennent des parts du fonds empochent des sommes plus que rondelettes. Pourquoi en serait-il autrement pour le fonds de Flamand?

Direction Genève !

Autre détail qui a son importance, Flamand ne lancerait son fond non pas à Londres mais à Genève, selon hedgetracker.com. Nouveau havre de l’industrie des hedge funds, suite aux réformes fiscales britanniques, la Suisse a le vent en poupe.

La directive européenne AIFM sur les gestionnaires de fonds alternatifs, en discussion à nouveau ce soir au Parlement européen, pourrait jeter de nouveaux hedge funds dans les bras de la Suisse (Les Echos).

Mais le risque pour ce pays, et pour Flamand par la même occasion, n’est pas neutre. Si la directive n’était pas assouplie, les gestionnaires de fonds alternatifs suisses n’auraient pas accès aux investisseurs qualifiés à l’intérieur de l’Union européenne , expliquait Martin Thommen, Président de la Swiss Funds Association dans une récente interview donnée à une journaliste suisse indépendante. Flamand aurait peut-être mieux fait de choisir Hong-Kong après tout!

commentaires (3)

Comments
  1. Ce monsieur a tout à fait raison, s’il a un certain talent, ce dont je doute absolument pas, il fait bien de l’exercer pour son propre compte sans aucune restriction de remuneration, de gestion du risque et de strategies d’invsestissement

    J’entends deja les fervents anticapitaliste aigris, suivez mon regard, s’agiter et crier au loup, du calme, ce genre de fond gere en premier lieu ses fonds propres et s’adresse à des investisseur tres avertis donc pas de risque qu’on les accuse de “jouer”avec l’argent de petit porteur….

    Par contre , seul regret de cet article, aucune mention des produits et strategies envisagées par ce fond qui sera à priori tres innovant

    (Equities, Convertibles, Commo, FX, arbitrage, trading systematique, global macro discretionnaire, …)

    Je lui souhaite de reussir, c’est beau l’entrepreunariat surtout apres une belle carriere dans une banque. Bravo!

    En france on n’a pas beaucoup de banquier ou de trader star qui “osent” ouvrir leur fond… dommage, c’est pas les talent qui manque croyez moi.
    Mais peut etre que la reglementation est un poil trop rigide et la fiscalité trop violente… allez savoir on est en France apres tout!

  2. hein Lucky Luk, c’est vachement innovant comme fonds ça : ” Equities, Convertibles, Commo, FX, arbitrage, trading systematique, global macro discretionnaire” , lol …

    pour le reste , regarde les anciens goldo , ça gagne bp lorsqu’ils ont la puissance de frappe de GS et un un gros market directionnel qui dure …Depuis la fin du bull market 2007 ,qd ils ont voulu tenter les hedges f c’est trés moyen , je miserai pas un drachme grec sur Flamand donc . N’est pas khaliffe qui veut (bon trader HF ) , mais il est vrai que leur fortune est deja faite .Et puis quel intéret de se “localiser ” à geneve ? il faut faire plein de montages pour éviter l’impot sur le R des gérants , pas vraiment le must

  3. Auriez vous tous la mémoire courte ? Voire Alzheimer ?

    Force et honneur

    Mfg,

    Fabius Maximus Verrucosus

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici