☰ Menu eFinancialCareers

Recherche “Quants” désespérément : non matheux s’abstenir

Les banques d’affaires recherchent des docteurs en statistiques et ils en ont cruellement besoin.

Vous êtes expert pour construire des modèles de dispersion des vagues sur un rivage ou dans l’analyse stochastique de réseaux neuronaux. C’est peut-être le bon moment pour vous d’utiliser vos compétences pour concevoir un modèle de variations du prix d’une action ou calculer le prix des dérivés sur taux d’intérêt.

Une multitude de chasseurs de têtes spécialisés font passer cette information aux Etats-Unis et en Europe. Les mathématiciens de haut niveau sont très recherchés et les banques d’affaires sont prêtes à offrir de jolies sommes pour leurs services.

Les packages de départ des analystes quantitatifs à Wall Street s’échelonnent entre 74 500 et 111 750 € (100.000 et 150.000 $). À Londres, les juniors quants peuvent exiger des salaires de 115.000 € (soit 80.000) et plus. À Paris et Francfort (où les salaires sont généralement moins élevés), les salaires de départ sont généralement compris entre 45.000 € et 65.000 €.

Boule de cristal et tour d’ivoire

Que font les analystes quantitatifs pour recevoir ces salaires ? Selon Ciaran Healy, consultant chez Huxley Finance, recruteur spécialisé en finance quantitative, il existe deux types de postes, tous deux sur le trading floor :

  • Quants boule de cristal , ils conduisent des analyses de régression à partir des données du marché, pour détecter des tendances et anticiper les opportunités de trading futures ;
  • Quants tour d’ivoire , ils utilisent des modèles mathématiques complexes pour pricer les produits dérivés.

    Ces deux types d’analystes sont très demandés, explique Ciaran Healy. Les hedge funds, les plateformes de trading algorithmique en banques d’affaires et autres activités similaires recherchent activement des analystes de type boule de cristal , tandis que les dérivés exotiques alimentent la demande des banques dans le type tour d’ivoire .

    Quants et risk

    Les banques ont toutes besoin de spécialistes quantitatifs pour travailler dans les coulisses. Les quants surgissent de toute part , explique Ken April de chez April International, cabinet de recrutement à Wall Street. Il y a des spécialistes du risque quantitatif qui analysent toute l’activité de la banque : son fonctionnement, les systèmes utilisés les plus efficaces, la façon dont sont fournis les services. Même les groupes d’audit ont aujourd’hui un quant .

    Les recruteurs européens constatent également un sursaut d’intérêt pour les quants spécialisés dans le risque. Selon John Jessen de chez Smith-Jessen, cabinet de recrutement basé à Francfort, les Landesbanken (banques régionales) et les gestionnaires d’actifs allemands recherchent des quants pour travailler en risk management ou en risk control. Les gestionnaires d’actifs ont tout particulièrement besoin de spécialistes en risque quantitatif indique John Jessen : suite à la mise en place de la Loi Investment Modernization Act en janvier de l’année dernière, ils sont en effet en mesure d’investir plus sérieusement dans les produits dérivés complexes.

    Franchir le pas

    Tous les mathématiciens n’ont pas forcément la chance de décrocher un poste de quants en banque d’affaires. La réussite dans ce domaine requiert généralement deux choses: un doctorat et une formation dans un établissement de premier rang.

    Aux Etats-Unis, Ciaran Healey affirme que les banques privilégient les quants de quelques écoles seulement: les personnes qui ont un doctorat de Harvard, Yale, Princeton, Dartmouth, Stanford, MIT et Caltech bénéficient d’un avantage considérable.

    Les banques de Wall Street acceptent parfois des candidats exceptionnels qui ont seulement un Master, note Ciaran Healey. Mais ce cas est rare: Si vous n’avez pas de doctorat, il ne vous reste plus qu’à coucher avec le directeur financier.

    La City de Londres donne l’avantage aux docteurs d’universités telles qu’Oxford, Cambridge, Imperial College et la London School of Economics. Elle considère également une poignée universités françaises.

    La France et la Chine : fournisseurs mondiaux d’analystes quantitatifs

    Des écoles et universités françaises telles que l’Université Paris VI, l’École Polytechnique, l’École Normale, l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique (ENSAE) et l’Université Paris Dauphine ont une excellente réputation lorsqu’il s’agit de fournir les banques en quants en Europe.

    Cela tombe bien car les postes de quants à Paris se font rares. De nombreux jeunes diplômés qui sortent de ces écoles ne parviennent pas à trouver un emploi en France , confirme Jean Venard, Directeur du cabinet Finac Team basé à Paris.

    Près de 500 personnes sortent de l’École Polytechnique chaque année , indique Jérôme Bonnard, également Consultant à Paris chez RCBF-Consulting. Beaucoup d’entre eux finissent à Londres.

    Les étudiants français qui aspirent à travailler dans la finance quantitative ont besoin, au minimum, d’un DEA spécialisé en finance. Andrew Fisk, consultant pour Carrington Fox à Londres, explique que les banques préfèrent parfois recruter des DEA français plutôt que des docteurs anglais: Les candidats français sont beaucoup plus orientés vers le monde professionnel. Ils ont généralement déjà effectué un ou deux stages, ce qui peut leur donner un avantage sur les docteurs qui n’ont aucune connaissance de l’industrie.

    Si la France fournit la City de Londres en Quants , la Chine fournit Wall Street. Ciaran Healy affirme que 40% à 50% des candidats à des postes d’analystes quants aux Etats-Unis sont chinois. La plupart ont fait leurs études dans des universités comme celles de Tsinghua, Shanghai Jiao Tong et Beijing, avant de partir finir leur doctorat dans une école américaine.

    Prochaine étape

    Les meilleurs analystes quants sont ceux qui gonflent les profits de la banque. À long terme, les analystes les mieux rémunérés sont les quants du front-office qui élaborent des modèles de trading efficaces ou qui créent des nouveaux produits dérivés exotiques très rentables. Si vous voulez être un analyste quant de haut niveau, vous aurez besoin d’utiliser vos compétences mathématiques pour rapporter de l’argent à vos employeurs , précise Shuvo Loha, directeur dans le cabinet de recrutement Janikin Rooke à Londres. Si vous êtes en mesure de faire ça, vous serez toujours demandé.

    Les quants rentables sont récompensés en conséquence. Les meilleurs analystes quants gagnent sans l’ombre d’un doute 745 000 € (1 million de dollars) et plus , explique Ken April à Wall Street.

    Andrew Fisk explique que les meilleurs quants peuvent gagner, à la City, 865.000 € et plus (soit environ 600.000 livres). À Paris et Francfort, les quants seniors gagnent en moyenne 250.000 €. John Jessen affirme cependant que certains quants qui travaillent dans des banques américaines à Francfort négocient des salaires très élevés à six chiffres.

    Les Hedge Funds dans la boule de cristal

    Les analystes quants de type tour d’ivoire passent généralement leur carrière à élaborer des modèles de pricing des produits dérivés toujours plus complexes pour les banques d’affaires. Les analystes quantitatifs de type boule de cristal , qui ont élaboré des modèles de trading efficaces, peuvent en revanche démarrer leur propre activité.

    Prenez l’exemple de Cliff Asness : après un MBA et un doctorat en finance à l’Université de Chicago, il a rejoint Goldman Sachs où il est devenu directeur général et directeur de la recherche quantitative pour la division asset management. Aujourd’hui, Cliff Asness est directeur général et principal fondateur de AQR Capital Management, un hedge fund gérant plus de 8 milliards d’€ ($11 milliards).

  • commentaires (2)

    Comments
    1. Lequel des masters de paris dauphine peut conduire au métier de quant ? Aussi, le master modélisation alétoire appliquée à la finance de U paris Diderot peut conduire au métier de quant ?

    2. Salut; bah moi je suis à la fac de Paris 7 justement et je te confirme que ce master permet d’aboutir au métier de quant. J’y compte bien y arriver. Sinon le master de Dauphine c’est le 203. Le must restant celui de Paris 6, le M2 El Karoui. @+

    Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

    Réagissez

    Pseudo

    Adresse e-mail

    Consultez notre règlement concernant notre communauté ici