☰ Menu eFinancialCareers

Comment rédiger le parfait CV si vous travaillez en M&A

Le recrutement reprend du poil de la bête dans les fusions-acquisitions. Si vous êtes un professionnel du secteur, il est temps de dépoussiérer votre CV pour répondre à l’intérêt croissant que vous porte les recruteurs.

Les maladresses et autres faux-pas sont courants. C’est pourquoi nous vous proposons ici un format type de CV, auquel les recruteurs s’attendent à consulter. Ce modèle a été concocté avec l’aide de responsables des ressources humaines et de chasseurs.

Avant toute chose, il convient d’avoir toujours deux versions disponibles, en français et en anglais. Pour en savoir plus sur les règles des CV sur le marché britannique, cliquez ICI.


CV (maximum une page recto)

Nom

Nationalité

Adresse

Tel

Email

Note : Le CV anonyme est très peu répandu dans le secteur.

Photo : pas recommandé

Statut marital : Inutile

Age : Inutile et surtout illégal.

Objectifs : Cette partie est optionnelle, sauf si vous cherchez à changer de secteur (de la banque vers un fonds de private equity ou un corporate par exemple), auquel cas elle devient obligatoire. Si vous faites le choix d’avoir cet élément sur votre CV, évitez les clichés ou les informations génériques.


EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

· Nom de votre employeur, ville, pays dans lequel vous êtes (ou avez été) basé

· Début et fin de votre emploi

· Votre fonction et le secteur couvert

· Brève description de votre rôle. Ex : exécution de transactions dans divers secteurs avec un focus récent sur le secteur de l’énergie ou origination de transactions cross-boarder dans le secteur du tourisme . Certaines précisions peuvent être utiles du type : origination de trois mandats supplémentaires . Contrairement au marché anglais, il n’est pas nécessaire de signifier le résultat de cette acquisition de nouveaux clients en termes d’augmentation des honoraires, les Français ayant toujours plus de mal à parler d’argent…

· Référence à une ou deux importantes transactions. Il est essentiel d’indiquer si vous avez travaillé sur l’exécution des opérations mentionnées et si vous opériez du côté de la cible ou de l’acquéreur.

=> Renvoyer à la liste complète des deals en annexe pour de plus amples informations.

Note : les stages peuvent être intégrés à cette section seulement si vous avez moins de 5 ans d’expérience et que le ou les stage(s) réalisé(s) dans le secteur sont dignes d’intérêt à la fois en termes de tâches réalisées et de longueur (minimum 3-6 mois).


FORMATION

QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES

Barreau d’avocat, CFA (Certified Financial Analyst), MBA…

ETUDES (à placer en tête du CV, avant l’expérience professionnelle, si vous avez moins de 3 ans d’expérience)

· Ecole / Université, ville, pays

– Année de promotion

– Mention

Si vous êtes jeune diplômé, vous pouvez ajouter des informations sur la formation. Mettez en exergue les cours, conférences, junior entreprises qui soulignent vos compétences en business, finance, économie, comptabilité, audit…

· Bac : à indiquer seulement si vous avez été terminé vos études dans les 5 dernières années. Précisez alors le type de bac (l’établissement et la mention sont facultatifs).

LANGUES

Avec une indication du niveau oral et écrit.

INFORMATIQUE

Surtout ne pas indiquer Microsoft Office !

CENTRES D’INTERÊT

Soyez bref. Ne pas mentionner vos voyages et vos lectures !

ANNEXES (maximum une page recto)

Liste des opérations (il faut être concis. Si nécessaire, faire uniquement référence à deux deals clé)

· Nom du client (ou, à défaut, le secteur et la taille de l’entreprise)

· Description de la transaction. Ex : Conseil de Schneider dans l’acquisition d’Areva T&D par le consortium Alstom/Schneider

· Description de votre rôle dans cette transaction. Ex : origination, exécution, modélisation financière, due diligence.

commentaires (2)

Comments
  1. Pourtant selon l’AGEFI l’activité des financements d’acquisition est encore loin de la reprise.
    Je cite l’article paru aujourd’hui sur le site http://www.agefi.fr: ” A l’instar de 2009, l’année 2010 s’annonce pauvre en termes de financements d’acquisition. Selon Dealogic, entre le 1er janvier et le 17 février, le volume mondial des prêts n’a atteint que 10,2 milliards de dollars. Son niveau le plus bas depuis le plancher de 3,2 milliards observé en…1993 ! Sur un an, la chute ressort à 63%.
    Mais vos conseils sont très utiles

  2. CFA = Chartered Financial Analyst ….

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici