☰ Menu eFinancialCareers

Le profil employeur d’ING

ING Barings, la division banque d’investissement établie au Royaume-Uni, a été intégrée à l’activité d’ING, tout comme huit autres activités européennes, parmi lesquelles la société de courtage britannique Charterhouse en 2002.

Le groupe dirige désormais ses activités banque, assurance et asset management à partir de trois centre régionaux : l’Europe, les Amériques et l’Asie/Pacifique. Son activité de banque d’investissement et de conservation de titres est dirigée principalement en dehors de l’Europe.

Les restructurations ont commencé en 2001, quand ING a cédé son activité américaine de banque d’investissement à son concurrent hollandais ABN Amro, pour une valeur de 233 millions d’euros. Par la suite, des bureaux ont été fermés en Afrique du Sud et à Ho Chi Minh Ville début 2003.

La restructuration, qui visait une réduction des coûts, a entraîné une perte de milliers d’emplois, dont plus de 700 au Royaume-Uni. ING a réitéré ses mesures de réduction de coûts en novembre 2002 en supprimant un millier d’emplois supplémentaires en banque d’investissement.

Néanmoins, la banque affirme qu’elle attache toujours de l’importance à son activité de banque d’investissement, et qu’elle souhaite revoir ses opérations de vente.

Activités

La direction des ventes de la banque est essentiellement présente à Londres et à Amsterdam.
La plate-forme action européenne d’ING opère dans 4 villes principales : Amsterdam, Paris, Londres et Francfort et avec des activités à Milan, Madrid, et Bruxelles.

la banque occupe la 17ème place pour le premier semestre 2003 dans le classement European equity capital markets bookrunner réalisé par Dealogic. Au niveau mondial, elle occupe la 24ème place.

Pour la même période, d’après les classements de Thomson Financial Securities Data, l’équipe de recherche actions pan-européenne d’ING occupe la 20ème place ; elle conserve une excellente réputation sur les marchés émergents, où elle est placée 5ème.

D’après le classement debt capital markets bookrunner de Dealogic, la société ING occupe la 28ème place au niveau européen et la 41ème place au niveau mondial.

Lors de sa restructuration, la société ING a donné moins d’importance à son activité de financement. La banque a toujours des bureaux à Londres et sur d’autres marchés européens, mais elle reste loin dans les classements des deals annoncés, occupant la 37ème place en Europe et la 52ème place au niveau mondial pour le premier semestre de l’année 2003.

ING a renforcé son activité de gestion de fonds, en particulier aux Etats-Unis, où un certain nombre d’acquisitions ont été réalisées, depuis l’année 2001, date à laquelle ING a mis fin à ses activités de banque d’investissement dans ce pays. ING Investment management a plus de 255 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Résultats

Les bénéfices avant impôts de la division banque d’ING ont augmenté de 11.7%, pour atteindre 1.2 milliards d’euros pour le premier semestre 2003.

Les commissions sur valeurs mobilières d’ING ont chuté de 23%, tandis que les honoraires de courtage et de conseil ont diminué de 11.7%. Les commissions sur valeurs mobilières sont passées de 423 millions d’euros à 326 millions d’euros pour le premier semestre 2002, et les honoraires de courtage et de conseil ont chuté de 94 millions d’euros à 84 millions d’euros.

Recrutement

Des informations sur les carrières en banque d’investissement sont disponibles sur le site www.ing-barings.com/careers.

Les stages durent en général de 10 à 12 semaines. ING forment ses stagiaires en interne sur le tas, contrairement à d’autres banques qui ont des programmes de formation organisés. Néanmoins, les stagiaires reçoivent une formation de trois jours introduisant à la banque d’investissement, puis participent toutes les semaines à des réunions- petit déjeuner avec des seniors, où ils découvrent des activités en dehors de leur division.

Historique

Le groupe ING a été créé au début des années 1990, à la suite d’une fusion entre Nationale-Nederlanded et NMB Postbank Groep. Le groupe a connu une croissance rapide, et s’est positionné sur la banque d’investissement en 1995, avec l’acquisition des activités de Barings Bank pour une livre symbolique.

La Barings, la plus ancienne banque d’investissement britannique, avait été ruinée par les pertes de plus de 850 millions d’euros, accumulées par Nick Leeson, un trader en produits dérivés à Singapour. ING a entrepris de capitaliser sur son nom prestigieux.

Avec des activités importantes en Amérique Latine, en Asie Orientale et en Europe, ING Barings s’est renforcée par l’acquisition d’un certain nombre d’institutions de petite taille. Parmi celles-ci, la Bank Brussels Lambert, établie en Belgique, en 1998, la BHF-Bank, établie en Allemagne, l’année suivante, et le courtier britannique Charterhouse Securities en 2000.

Par la suite, ING a entrepris une restructuration importante, avec la vente notamment de ses ses activités aux Etats-Unis à ABN Amro.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici