☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Les trois métiers sur lesquels vous devriez parier

Hacquart

La reprise du marché du recrutement ne pas tient pas nécessairement toutes ses promesses. Un certain nombre de professionnels restent sur leur faim. Pourtant, nous constatons bien un retour des embauches.

Certaines fonctions se démarquent plus clairement : elles suscitent de nombreuses réflexions de la part de nos clients, qui cherchent, non pas à recruter pour combler des départs, mais bien à investir sur le plus long terme en (re)créant ou en développant des équipes. En voici trois illustrations :

1 – Investissement : Directeur de Participations spécialisé dans les énergies renouvelables

C’est un sujet qui monte incontestablement. Les demandes de la part de fonds d’investissements (indépendants ou captifs) et d’entreprises présentes dans le green business, françaises comme étrangères, s’en font ressentir.

On constate une récurrence de la dimension énergies renouvelables dans nos missions de directeur d’investissement et une tension croissante sur ce marché de spécialistes.

Les profils d’ingénieurs avec un parcours international, dotés de l’une de ces quatre expériences opérationnelles (dans cet ordre), sont les plus appréciés :
a) des candidats du private equity avec une sensibilité pour le green business
b) des banquiers spécialisés dans les financements de projets plus particulièrement dans les énergies renouvelables (souvent avec un passé dans les financements de projets d’infrastructures).
c) des spécialistes issus de cellules corporate développement dédiées à cette problématique au sein d’entreprises
d) des professionnels des fusions-acquisitions avec une appétence pour ce secteur

Rémunération type :

· pour un profil doté de 10 à 15 ans d’expérience = 80 à 120 k€ de fixe + un bonus (25 à 50% du fixe) + carried interest .

2 – Corporate Finance : VP / Manager M&A Mid-Market

Depuis près d’un an, on observe une accélération des demandes de profils sur segment lower mid / mid market (soit des entreprises valorisées entre 50 et 300 millions d’euros), en partie en raison de la multiplication des acteurs.

Les vrais besoins se situent sur un niveau de seniorité Vice Président / Manager. De fait, les banques et les boutiques s’intéressent surtout à ces professionnels capables de piloter l’exécution d’une transaction dans son intégralité sous la responsabilité d’un Associé.

Autrefois largement négligé par les professionnels qui lui préféraient le segment du Large Cap, ce secteur se montre de plus en plus attractif. Les perspectives sont bonnes à long terme car le marché n’a pas encore fini de se structurer et les opérations sont appelées à se multiplier.

Rémunération type :

· pour les VP les plus jeunes = 75 k€ de fixe + 20 à 40 k€ de bonus.

· pour les VP les plus expérimentés (juste avant de devenir Directeur, à qui l’on commence à demander d’originer) = 95 k€ de fixe + 30 à 60 k€ de bonus.

3 – Financements Structurés : Spécialiste des financements d’acquisitions corporate

Le boom du financement LBO courant des années 2000 avait fait de l’ombre au métier des financements d’acquisitions corporate. Aujourd’hui, c’est un peu l’heure de la revanche . Ces dernières équipes se déploient à nouveau alors que les équipes LBO, même si elles recommencent petit à petit à embaucher, ne connaissent pas de véritable dynamique de développement.

Ce n’est pas le cas pour les professionnels des financements d’acquisitions corporate, qui voient l’appétit de leur banque augmenter pour leur activité. Le métier est aussi devenu plus sophistiqué, ce qui contribue à le rendre plus attractif, y compris auprès des spécialistes du LBO!

Enfin, dans un contexte de contraintes croissantes en matière d’allocation du capital, les banques françaises comme étrangères cherchent naturellement à faire croître et à investir dans cette activité car elle permet de générer d’autres business au sein des division debt finance (trade, cash, risk managment). Une nouvelle donne qui devrait favoriser le développement de ces équipes dans le temps.

Rémunération type :

· pour un associate (2/3 ans d’expérience) = 60 k€ de fixe + 40 à 50% de bonus.

· Pour un directeur = 120/130 k€ de fixe + 100% de bonus.
Jérôme HACQUARD est Associé Gérant du cabinet d’Executive Search spécialisé Singer & Hamilton.

commentaires (3)

Comments
  1. Intéressant. Quels sont les parcours ou profils attendus sur ces fonctions?

  2. On reste tout de même sur des postes nécessitant des profils très senior et surtout très spécialisés. Combien de personnes sont alors concernées ?

    Il aurait été plus intéressant d’avoir des tendances en matière de métier et non de poste.

    http://ifinance.over-blog.com

  3. “pour un associate (2/3 ans d’expérience) = 60 k€ de fixe + 40 à 50% de bonus” –> c’est un salaire inferieur a ce que gagne un analyste 1ere annee en large cap…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici