☰ Menu eFinancialCareers

M&A : La France, premier pays européen à sortir la tête hors de l’eau

C’est un réveil groggy certes, mais le marché français demeure aujourd’hui le seul marché en Europe à refaire surface. La France, désormais 4ème marché sur le continent (8ème en 2008), est en effet le seul pays européen à avoir vu se réaliser plus d’opérations de fusions-acquisitions cette année que l’an passé à la même période, soit une valeur totale de 41,4 milliards d’euros pour 2009. Et, comme nous l’avons récemment souligné, le marché de l’emploi dans ce secteur commence aussi à frémir. Le marché britannique, leader en Europe, est lui toujours en baisse de 48% sur un an et le marché allemand de 52%.

Sans surprise, les américaines en tête de la league table

Les bons résultats français doivent notamment au rachat de la filiale T&D d’Areva par Schneider Electric et Alstom, une opération de 4,09 milliards d’euros, conseillée par la banque d’affaires américaine Bank of America Merrill Lynch, qui occupe la première place du classement en valeur de deals (40,3 milliards de dollars). Et ce malgré le départ pour Deutsche Bank de Marc Pandraud et de quelques autres profils seniors clés (financialnews.com, abonnement).

Premier ex-aequo : une autre américaine JP Morgan. Le seul établissement français présent dans le top 10 est BNP Paribas, sur la troisième marche. La banque de la rue d’Antin totalise, quant à elle, le plus grand nombre d’opérations.

French M&A

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici