☰ Menu eFinancialCareers

Vivre dangereusement : journal d’un spécialiste ABS (8e épisode)

M. ABS* critique Mervyn King au sujet de Northern Rock, et passe un nouvel entretien.

Ça n’a pas été une bonne semaine pour les banquiers ABS de la planète : j’ai entendu dire qu’il y avait encore d’autres victimes. Malheureusement, un grand nombre de bons noms de notre secteur ont été touchés.

Tel que je l’entends, un bon nom, c’est une personne avec laquelle j’aurais été heureux de travailler (avant la crise de liquidité, car j’ai depuis revu mes critères à la baisse). Je suis désolé qu’ils aient pris le train en marche, pas seulement pour eux, mais aussi parce que mon carnet d’adresses des gens qui ont un emploi s’amenuise de jour en jour, de même que mes chances de trouver un poste grâce à mes contacts…

Au moins, être renvoyé est de moins en moins stigmatisé.

C’est avec intérêt que j’ai récemment écouté Mervyn King, le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), réécrire le cours des évènements qui ont conduit à la crise Northern Rock, lors de son discours très médiatisé à Bristol. Northern Rock a attiré l’attention des agences de notation et des analystes dès juillet-août. Il n’y aurait pas eu de crise Northern Rock si la BoE avait accepté les emprunts immobiliers comme nantissement possible, tel que la Banque centrale européenne l’a fait.

Même si le renouvellement de nomination de Mervyn King était prévisible, c’est avec tristesse que j’ai appris la nouvelle. Les temps sont durs et on a besoin d’une vraie direction, pas d’un conférencier. Ben Bernanke, lui, a fait preuve d’un véritable leadership avec deux bonnes réductions de taux.

J’apprécie que la BoE se concentre sur l’inflation, mais les dépenses alimentaires représentent à l’évidence la plus petite partie de mon budget mensuel et je ne m’oppose pas à ce que l’indice des prix à la consommation (le CPI, Consumer Price Index, actuellement à 2,1 %) double ou triple si je paie moins pour mon emprunt immobilier, qui est de loin ma dépense la plus importante. Je comprends également que les vieux et les pauvres soient plus sensibles au CPI que je ne le suis, mais en assumant un leadership ferme en la matière, King pourrait faire face à deux grands dangers qui menacent la société : le déficit des retraites et l’épidémie d’obésité.

J’ai passé un entretien cette semaine. C’était pour une banque de troisième rang ; je n’avais jamais entendu parler de celui qui m’a fait passer l’entretien. Le premier retour que j’ai eu du chasseur de têtes fut qu’il cherchait quelqu’un avec plus d’expérience que je n’en avais. Je pensais, avec modestie, avoir déjà un peu trop d’expérience pour le poste… Quelqu’un avec plus d’expérience et il embauchera un type qui prendra sa place d’ici quelques semaines !

La nuit dernière, j’ai rêvé de la naine des RH qui m’a viré de la banque. J’ai fait part de mon cauchemar à l’une de mes co-victimes, ce qui l’a fait rire. L’espace d’un instant, j’ai eu honte d’avoir révélé mes terreurs nocturnes, mais il m’a avoué alors avoir fait plusieurs mauvais rêves dans lesquels elle apparaissait aussi.

* Asset-Backed Security : dans le cadre d’opérations de titrisation, titres émis par le véhicule ad hoc afin de lui permettre d’acheter des actifs, comme des stocks ou des créances clients, auxquels ils sont donc adossés.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici