☰ Menu eFinancialCareers

LCL veut rajeunir ses effectifs d’ici à 2010

Les dirigeants de LCL annoncent le non-remplacement d’un certain nombre de départs à la retraite. Mesure en partie compensée par le recrutement de 3.000 personnes.

Lors du comité central d’entreprise du 1er juin 2007, la direction de LCL a présenté devant les syndicats son projet de plan de compétitivité 2007-2010 qui vise notamment à renforcer l’efficacité des réseaux commerciaux, alléger le poids des fonctions administratives et rationaliser les dépenses informatiques.

Tous les départs se feront sur le principe du volontariat, sans licenciement économique , tient à rassurer la direction. Il n’empêche, si l’on additionne tous les départs confondus (volontaires, préretraites, retraites, mutations vers Crédit Agricole SA,…), auxquels on retranche les 3.000 embauches prévues, on arrive à un solde positif des départs de 3.500 personnes, soit 15% des effectifs actuels , explique Jean-Yves Henry, délégué national FO LCL.

Parmi les 3.500 postes qui ne seront pas remplacés beaucoup concernent les fonctions supports et administratives. Contrairement aux précédents plans, d’autres fonctions, notamment commerciales, pourraient également être touchées, même s’il est encore trop tôt pour savoir si des points de vente seront fermés , précise Jean-Yves Henry. La direction de la banque dément toute suppression d’emplois dans ce domaine.

Chassé-croisé entre seniors et juniors

Selon les syndicats, l’objectif de la banque est d’arriver sous la barre des 20.000 salariés à temps plein en 2010, contre 23.000 actuellement. Un tel plan répond à la nécessité de rajeunir la pyramide des âges, la moitié des salariés de LCL ayant plus de 45 ans.

S’il est loin de faire l’unanimité, ce plan est néanmoins perçu comme une aubaine par certains employés seniors. Les jeunes diplômés pourront eux aussi en tirer parti, la banque ayant d’ores et déjà précisé que les 3.000 nouveaux collaborateurs bénéficieront d’un important programme de formation et que le recrutement sera élargi à des profils diversifiés .

commentaires (2)

Comments
  1. Et les personnes qui se sont formées avec un BTS Banque ou assurance ou gestion du partrimoine et qui auront 45 ans ou peut être 50 ans d’ici là qu’ est que vous en faites, vous les mettez à la préretraite à 50 ans ou 55 ans.

  2. Le secteur des banques n’a aucune morale, car les carrières sont éphémères.
    Si vous avez passé 45 voire 40 ans et que vous avez uniquement vécu de contrats d’intérim vous êtes condamné dès 40 ans par la banque avec la complicité de la société d’intérim à finir votre vie aux minima sociaux.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici