☰ Menu eFinancialCareers

Prenez votre ticket pour l’Europe sur le SOX-Express

Si vous connaissez bien la réglementation Sarbanes-Oxley et que vous avez très envie de voyager, il y a un poste d’auditeur interne qui vous attend en Europe, dès la semaine prochaine.

La demande en auditeurs familiers avec la nouvelle réglementation SOX est importante, non seulement aux Etats-Unis, mais aussi à l’étranger où les filiales de sociétés américaines doivent également respecter les nouvelles règles comptables.

Oliver Gélis est directeur général chez Robert Half Management Resources, en France. En janvier, il a rencontré un auditeur américain lors d’une conférence. Celui-ci se demandait quel type de poste pourrait-il occuper en France. Une semaine plus tard, il travaillait pour nous , explique-t-il.

Les auditeurs internes spécialisés Sarbanes-Oxley (SOX) sont très recherchés par les sociétés. Ce type d’auditeur devient très difficile à trouver en France, dans la mesure où tout le monde veut être en conformité avec la réglementation , précise Olivier Gélis. Les candidats ne sont pas obligés de parler la langue du pays d’accueil car les auditeurs expérimentés se font rares et cette pénurie concerne surtout des filiales américaines.

S’ils viennent des Etats-Unis ou du Royaume-Uni et qu’ils parlent anglais, ils n’ont qu’à nous appeler et nous leur trouverons rapidement une mission dans l’une de nos sociétés clientes , indique Olivier Gélis.

Salaires en hausse

L’augmentation de la demande a fait grimper les salaires en Europe. Olivier Gélis affirme qu’un comptable qui a entre cinq et huit années d’expérience peut espérer un salaire entre 50 000 et 70 000 € (soit $65.000 à $91.000), soit une hausse de 10% par rapport aux salaires de l’année dernière, à la même période.

Fiona Hartfield, directrice associée au bureau londonien de Hudson, un cabinet de recrutement international, affirme que les sociétés recherchent désespérément des experts-comptables. Quelqu’un qui a fait trois ans à l’Université pour devenir expert-comptable et qui a une expérience dans l’audit et en matière de réglementation SOX, peut facilement espérer un salaire de 64 000 € ($84,000) , explique Fiona Hartfield. Un comptable qui dispose en outre de cinq années d’expérience et d’une expertise SOX, peut s’attendre à un salaire entre 92 600 € et 107 000 €, selon la taille de la société.

Norme internationale

Avec l’Union européenne qui adopte les règles comptables internationales, la demande en comptables familiers avec les normes IFRS (international financial reporting standards) est en hausse , note O. Gélis.

Pour cela, RHI forme les candidats. Nous avons mis en place une formation spécialisée, en coopération avec une société française, dans le but de donner aux candidats les moyens de mettre en place la norme IASB (International Accounting Standards Board) chez nos clients, en 6 ou 12 mois explique O. Gélis.

Pour mettre en conformité les sociétés avec la réglementation SOX, être auditeur interne est suffisant. Par contre, en ce qui concerne la norme IASB, vous devez bénéficier d’une formation spécifique , indique-t-il. Les comptables maîtrisant la norme IASB peuvent espérer des salaires de base compris entre 65 000 et 90 000 €.

Si les 25 pays de l’Union Européenne doivent abandonner leur norme comptable nationale pour adopter les normes internationales, certains pays sont plus en avance que d’autres, explique Russell Guthrie, directeur de la fédération internationale des comptables (International Federation of Accountants (IFAC)). Les Pays-Bas ont déjà adopté des normes très proches de l’IFRS. D’autres pays vont mettre plus longtemps, parmi lesquels les 10 pays d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, qui viennent juste de rejoindre l’Union , prévoit Russel Guthrie. Un comptable souhaitant voyager pourrait tout à fait travailler dans différents pays successivement pour aider les sociétés internationales à respecter la nouvelle réglementation.

Les comptables à la recherche de salaires très importants devront être formés et bénéficier de la meilleure expertise possible en matière de norme IFRS. Si les plus grands cabinets de comptabilité offrent des formations internes sur les nouvelles normes, les comptables des petites sociétés peuvent se mettre à jour grâce aux cours de formations, proposés par les associations professionnelles.

Si vous envisagez de retourner à l’Université pour un diplôme supérieur en comptabilité, vous bénéficierez dans votre cursus d’une formation approfondie en comptabilité internationale.

Faîtes vos valises

Les meilleurs candidats de comptabilité internationale ont obtenu le CPA (Certified Public Accountant), un diplôme américain, explique Len Costa, fondateur de Marlen Co., Inc.,cabinet de recrutement international basé à Dracut, ville du Massachusetts.
Selon lui, une expérience préalable en tant qu’expatrié, un passage dans une Big Four,ou la maîtrise de la langue du pays d’accueil, devraient tirer votre salaire vers le haut.

Il recommande également aux comptables de travailler dans les pays considérés comme incontournables, parmi lesquels, l’Italie, la France le Royaume-Uni, l’Allemagne et Israël. Vous serez remarqué si vous êtes membres d’une association comptable dans ces pays. Est-ce que cela signifie que vous devrez payer des cotisations dans cinq associations différentes ? Oui, cependant de nombreuses sociétés prennent en charge ces frais pour leurs employés , précise Len Costa. L’envoi d’un formulaire et le paiement d’une souscription sont parfois les seules conditions pour devenir membre. Si vous avez ce type de références au-dessous de votre nom, votre CV se distinguera plus facilement.

Quel avenir ?

De plus en plus d’européens préparent le diplôme américain CPA, explique Mariam Assefa, directeur exécutif chez WES, Inc., une société New Yorkaise qui évalue le niveau des comptables internationaux souhaitant obtenir une certification américaine.

Nous observons que de nombreux étrangers préparent les examens du CPA. Ils travaillent dans leur pays d’origine pour des filiales de sociétés américaines. C’est un phénomène de plus en plus courant , note Mariam Assefa.

Maintenant que le standard américain FASB et la norme IASB co-existent et constituent un cadre comptable commun, les deux normes vont peut-être fusionner afin de n’en faire qu’une, développe Russel Guthrie. En attendant, les comptables maîtrisant à la fois la norme IFRS et la norme SOX continueront d’être très demandés à l’international.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici