☰ Menu eFinancialCareers

La City (et les Français) sous la menace d’une politique migratoire anti-UE

Une politique d'immigration anti-EU risque d'attirer les foudres des banquiers de la City

Une politique d'immigration anti-EU risque d'attirer les foudres des banquiers de la City

À sept mois des élections générales de mai 2015, la rhétorique eurosceptique et anti-immigration bat son plein chez nos voisins britanniques. Et les financiers français pourraient être parmi ceux qui ont le plus à perdre dans cette histoire.

David Cameron, qui s’est engagé à organiser un référendum d’ici à 2017 sur l’appartenance de son pays à l’Union européenne, inclut désormais la limitation de l’immigration en provenance des pays de l’Union dans la renégociation promise des traités qui lient la Grande-Bretagne et l’UE. Le maire de Londres Boris Johnson abonde. Il suggère même « une sorte de système à point », à l’instar des Etats-Unis ou de l’Australie, pour faire baisser le nombre d’immigrés européens en Grande-Bretagne.

Ce durcissement de ton n’est évidemment pas étranger à l’entrée du parti de l’extrême droite (UKIP) à Westminster au début du mois. Le fait que la commission européenne réclame maintenant 2.1 milliards d’euros supplémentaires au Royaume-Uni devrait donner un nouvel argument aux eurosceptiques britanniques.

D’après les statistiques nationales, 2 millions d’immigrés en provenance d’un pays de l’UE vivraient actuellement au Royaume-Uni, soit 4% de la population. Ces chiffres datent cependant de 2010, ce qui laisse penser qu’ils pourraient être largement en-deçà de la réalité, surtout dans la capitale britannique. À ce titre, une politique de contrôle de ces flux migratoires pourrait sérieusement déstabiliser La City. Nos chiffres, illustrés ci-dessous, indiquent que 17% des 156.000 employés de l’industrie financière à Londres enregistrés dans notre base de données viennent d’un autre pays de l’UE. La France est de loin le plus grand pourvoyeur en Europe de professionnels pour les services financiers londoniens, soit près d’un tiers (32%) du total de ces travailleurs migrants, selon nos chiffres.

Anti-EU-immigration-would-be-a-disaster-for-the-City

Les pays les plus touchés par la crise de la zone euro – Italie, Grèce, Espagne et Portugal ­- fournissent également des milliers de financiers aux entreprises de la City. Les Polonais sont les travailleurs de l’Europe de l’Est les plus nombreux à être employés sur la première place financière européenne.

Où travaillent ces financiers européens à Londres ? Comme le montre le tableau (cliquez pour aggrandir), on les retrouve principalement dans les métiers de front office des banques d’investissement – en banque d’affaires comme sur les marchés.

EU-financiers-Londres-activ

Sans surprise, le pays d’origine des banques influent sur les nationalités qu’elles recrutent. Ainsi, 54% des candidats français enregistrés dans notre base de données au Royaume-Uni travaillent pour BNP Paribas ou Société Générale, tandis que 27% des Allemands travaillent pour Deutsche Bank.

EU-financiers-Londres-banqu

La perspective d’un durcissement des lois d’immigration à l’encontre des migrants européens par la Grande-Bretagne est clairement une mauvaise nouvelle pour les banques françaises et les financiers français. Cependant, ces derniers pourraient ne pas être perdants sur toute la ligne. Car les grandes banques n’aiment pas qu’on porte atteinte à leur liberté de choisir les talents qu’elles veulent embaucher, d’où qu’ils viennent. Pour cette raison, parmi d’autres, un certain nombre d’établissements, Goldman Sachs en tête, ont prévenu qu’un retrait de la Grande-Bretagne de l’UE les forcerait à relocaliser leur siège européen dans une place financière du continent : Francfort ou Paris, avec un peu de lobbying et de chance.


LIRE AUSSI

Les financiers français et la City : ”je t’aime, moi non plus” 

Valls à Londres… Quid du marché de l’emploi de la City ?

Combien est payé un “quant” à New York, Londres et Paris ?

 

commentaires (1)

Comments
  1. Le HQ de GS à Paris….no comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici