☰ Menu eFinancialCareers

Combien vaut un junior en charge des relations clients pour une société de gestion d’actifs ?

Un panel de chasseurs de têtes spécialisés donnent leur avis sur le salaire typique : junior en charge des relations clients pour une société de gestion de fonds – salaire compris entre 70 000 et 85 000 euros, bonus de 25 à 40% en fonction des performances de la personne et de la société.

Depuis quelques années, la situation est loin d’être simple pour les cadres des sociétés de gestion de fonds: la chute des cours de bourse, la perte de confiance des investisseurs et la dissolution ou la fusion des équipes de gestion ont fait de la reprise actuelle un événement plus qu’attendu.

La situation des juniors en charge du CRM est particulièrement difficile; leur rôle est d’aider
leurs managers à établir et à entretenir les relations avec leurs clients, institutions ou investisseurs privés.

Les sociétés de gestion d’actifs fonctionnent en général selon un principe bien consacré : dernier arrivé, premier licencié. Par ailleurs, les bonus de ceux encore en poste ont été très décevants.

Le salaire moyen d’un junior en charge du CRM avec environ cinq ans d’expérience est entre 70 000 et 85 000 Euros; on a noté une augmentation de certains salaires suite à la baisse des bonus ces dernières années ; les sociétés essayant ainsi de rendre ce type de postes plus attractifs.

Simon Bell, de chez Napier Scott précise qu’ entre 2000-2001, les bonus représentaient environ entre 35 et 75% du salaire, mais en 2002-2003, la moyenne se situe plus entre 15 et 35%.

Il indique que les équipes de juniors en charge du CRM ont en général été réduites de 20% depuis 2001; des recrutements supplémentaires ont seulement été effectués récemment, encouragés par la reprise de l’activité dans toute l’Europe et par l’amélioration des perspectives sur les marchés actions.

Dès lors, comment se déroule la journée d’un junior en charge du CRM ? Sa mission principale consiste à fournir des informations et à préparer des documents pour les seniors en charge des relations clients.

Martin Symon, principal consultant de la division asset management chez Alexander Mann, souligne qu’un junior en charge du CRM doit s’occuper plus de la gestion du compte client que de la relation.

Il explique: Il doit s’assurer que le reporting pour tous les clients, concernant l’évaluation des portefeuilles par exemple a bien été faite et que l’on répond bien aux exigences des clients.

Au fil de sa carrière, il sera de plus en plus impliqué dans des fonctions génératrices de revenus et devra par exemple informer le client sur les nouveaux produits. A ce niveau, la réussite peut engendrer une grosse différence de salaires ; les plus proactifs et les plus persuasifs s’en sortent mieux que leurs collègues plus réservés.

Un autre facteur déterminant du salaire est l’expérience précédente acquise en gestion d’investissements. L’expérience est d’autant plus valorisée si les personnes peuvent démontrer leurs capacité à gérer de grosses sommes d’argent et à réassurer leurs client sur leurs compétences.

Certaines sociétés rémunèrent les juniors en charge du CRM en fonction des performances de leurs équipes ou des personnes qui la composent; d’autres attachent plus d’importance aux performances de la société dans son ensemble quand ils décident du montant des bonus annuels.

La bonne nouvelle est que l’amélioration du marché ne peut être que favorable aux juniors en charge du CRM.

M. Bell explique: Comme le marché repart, les sociétés de gestion d’actifs recherchent à nouveau des juniors enthousiastes et professionnels. Il indique que l’on attache beaucoup d’importance à la connaissance des produits, aux capacités de communication, bien que l’expérience et la détermination jouent aussi un rôle majeur, même pour des postes de junior.

Après avoir survécu à ces dernières années difficiles, les juniors en charge du CRM peuvent s’attendre dans le contexte de reprise, à une augmentation de leurs salaires et à de nouvelles opportunités dans leurs carrières.

Chiffres et commentaires fournis par Alexander Mann Global Markets et Napier Scott.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici