☰ Menu eFinancialCareers

HSBC confirme son développement en France, cette fois sur le marché des grandes entreprises

Commençons par la mauvaise nouvelle : après JP Morgan et UBS, HSBC a été à son tour attaquée par le liquidateur américain de Bernard Madoff, qui lui réclame 9 milliards de dollars. C’est le plus gros montant demandé à ce jour (AFP).

Place maintenant aux bonnes nouvelles : HSBC veut renforcer sa présence sur le marché des entreprises européennes à vocation internationale, en particulier sur les deux plus importants marchés de l’Europe continentale que sont l’Allemagne et la France, selon les Échos . Une telle annonce de développement et de recrutement en fin d’année, de surcroit sur le marché français, est suffisamment rare pour être relevée.

Embauches d’experts en financements internationaux

L’Europe continentale reste un marché puissant qui assure 40 % du commerce mondial. Toute la difficulté pour les entrepreneurs européens est d’oser repenser leurs modèles économiques pour aller chercher de la croissance dans les pays émergents, a confié Alan Keir, coresponsable mondial de la banque des entreprises pour le groupe bancaire au quotidien économique. Notre légitimité pour les y aider est d’autant plus grande que nous connaissons leurs problématiques comme celles de leurs futurs interlocuteurs. L’objectif est d’ailleurs aussi d’aider ces derniers à s’installer sur le Vieux Continent.

Sur l’Hexagone, la banque sino-britannique planifie l’embauche d’une vingtaine d’experts en financements internationaux au cours des deux prochaines années, soit une augmentation de 20% des ses équipes françaises qui accompagnent les 61 centres d’affaires en France ((dont 10 réservés aux entreprises de plus de 30 millions de chiffre d’affaires). Il s’agirait à la fois de profils de techniciens et de commerciaux, nous a indiqué la banque.

La France, un marché de choix

Rien de grandiose. Plutôt une annonce qui s’inscrit dans la continuité de son développement en France. Cette année HSBC a envoyé des signaux sur le marché qui ne trompent pas, comme l’ouverture de sa succursale des Champs Elysées le 30 juin dernier, soit le plus grand centre HSBC Premier au monde. HSBC France s’est fixé pour objectif l’ouverture d’une vingtaine de centres Premier, en supplément des 21 déjà existants.

Son objectif de recrutement pour 2010 prévoyait 585 embauches dont 435 en CDI. A ce jour, 65 offres étaient en ligne sur son site.

Début octobre, HSBC avait également annoncé deux nominations clés en France. Malachy McAllister, après plusieurs années passées à Londres puis surtout en Chine et en Malaisie au sein du groupe, a rejoint la BFI d’HSBC France en tant que directeur des Grands Clients. Patrick Chauliac, ex-DG adjoint de Citibank à Paris, a été quant à lui recruté en tant que senior banker.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici