☰ Menu eFinancialCareers

Du travail en perspective sur le marché primaire actions

Les professionnels des introductions en Bourse (IPO) et des augmentations de capital pourraient bien avoir du pain sur la planche. Certes, la Bourse de Paris n’a accueilli que trois nouvelles sociétés depuis le début de l’année, contre 20 en 2008. Mais dans le pipeline, les projets se multiplient, à l’image de l’annonce de la prochaine IPO de CFAO, une filiale du groupe de luxe et de distribution PPR.

Qui plus est, les projets d’introductions à venir seraient de taille relativement importante. Les petites IPO sont exclues pour un bon moment. En sortie de crise, les investisseurs veulent de la liquidité , explique Xavier Larnaudie, managing director coresponsable de la syndication chez Calyon (L’Agefi.fr).

S’agissant des augmentations de capital, les annonces récentes faites par BNP Paribas et Société Générale augurent une vague d’opérations similaires dans le secteur en Europe. D’ailleurs, selon les dernières statistiques de ThomsonReuters, le marché primaire actions dans le secteur bancaire se rapproche de son niveau atteint en 2007.

Patienter jusqu’à 2010…

Certains se disent que si la Bourse est moins mauvaise, peut-être ils pourront faire davantage d’IPO. Il faut juste que ça passe le stade de la décision. On espère que ça va déboucher… , explique Jean-François Monteil, Président du cabinet de chasseur de têtes Alexandre Hughes France.

L’amélioration des conditions de marché laisse penser que les introductions à la Bourse de Paris pourraient repartir au deuxième trimestre 2010 , estime pour sa part Franck Sebag, associé chez Ernst & Young (Le Figaro.fr).

Un avis partagé par Laurent Morel, responsable du primaire actions de la Société Générale (Les Échos.fr) : Les banques s’activent en France sur plusieurs projets potentiels à court et moyen termes, mais le marché devrait se rouvrir surtout en 2010. L’appétit des investisseurs pour les introductions est revenu, notamment pour des mises en Bourse de participations de fonds.

commentaires (1)

Comments
  1. Pas sur que ca soit la meilleure periode pour s’introduire en bourse…

    Je pense que cela traduit plus que au contraire, les pros de l’introductions sont un peu “needy”, a la ramasse, touches par la crise…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici