☰ Menu eFinancialCareers

Le consolideur monte en puissance au sein de la direction financière

S’il y a bien un poste qui profite de l’inflation salariale provoquée par le passage actuel aux normes IFRS, c’est celui de consolideur comptable.

Selon la réglementation en vigueur, les comptes sociaux des entreprises peuvent continuer à produire leurs états financiers en normes locales (French Gaap) mais, dès lors qu’une société cotée consolide les comptes de filiales, elle doit le faire en IFRS, et ce dès l’exercice comptable 2005. Au total, ce sont plus de 7 000 sociétés dont il faut consolider les comptes en IFRS. Le responsable de la consolidation dans l’entreprise se trouve donc en toute première ligne. Étant donné les délais avec lesquels le passage aux nouvelles normes sera complété, l’avenir de la profession est assuré à court terme.

Les postes à pourvoir de façon urgente se situent au sein de la cellule comptabilité, le plus souvent à la direction financière des sociétés cotées. En quelques lignes, les principales missions du consolideur consistent à définir les procédures de remontée de l’information et à contrôler la mise en ceuvre et le respect des normes retenues par le groupe (en l’occurrence IFRS). La tendance à l’accélération des dates de publication des chiffres, audités ou non, alourdit la charge de travail de ceux qui sont chargés de la confection des liasses de consolidation des filiales. Un responsable de grand groupe commente sous forme de rappel : d’annuel il y a quelques années, nous sommes passés à un rythme semestriel de production des comptes, voire trimestriel. Quadrupler la fréquence de remontée des informations ne s’est pas traduit par une multiplication des effectifs par quatre, mais a naturellement créé un besoin de renforcer notre équipe . Longtemps réservé aux grands groupes, la tendance à une publication trimestrielle se démocratise aujourd’hui dans le Second marché, avec des développements nécessaires des systèmes d’informations auxquels s’associe le responsable de la consolidation.

Communication financière

Dans la mesure où il agrège l’information financière, le responsable de la consolidation est en prise directe avec la communication financière et le contrôle de gestion. Son rôle : participer à l’élaboration de plaquettes de présentation des comptes. Mieux, il donne son avis dans quelques décisions stratégiques que sont les variations de périmètre. Nous sommes amenés à faire des simulations pro-forma permettant de mesurer l’impact d’une éventuelle déconsolidation de certains financement ou d’évaluer les conséquences comptables des opérations de fusions et acquisitions .

À l’échelle de l’entreprise, cette fonction est encore assez jeune. Du coup, même si les profils comptables (DESCF) partent favoris, on ratisse un peu plus large. Les formations moins spécialisées, type école supérieure de gestion ou troisième cycle universitaire avec une mention comptable, peuvent produire de bons consolideurs. Comme souvent, trois années passées en cabinet d’audit sont de nature à ouvrir aux candidats la porte du département consolidation. Un junior peut espérer une rémunération comprise entre 35 et 45 000 euros par an, sachant que la partie variable est inexistante dans la fonction. Après quelques années d’expériences, le salaire brut peut atteindre 58 000 euros.

Plus de 100 000 euros annuel

À un niveau plus senior, c’est à dire un responsable dirigeant une équipe de consolideurs, une expérience d’audit doit être doublée d’un poste à responsabilité managériale. En effet, dans le cadre d’organisations complexes, la délégation des tâches sous contrôle est inévitable. La majorité des rémunérations se situe entre 60 et 90 000 euros.

Le besoin en spécialistes a fait le jeu des consolideurs mobiles. Pour les missions d’intérim, les salaires ont littéralement explosé depuis 6 ou 12 mois : jusqu’à 130 000 euros annuel. Avec de jolies perspectives en prime. En interne notamment, la connaissance fine et exhaustive des comptes de l’entreprise peuvent permettre au responsable de la consolidation d’aspirer au poste de directeur général adjoint aux finances.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici