☰ Menu eFinancialCareers

Les boutiques M&A à l’affût des banquiers seniors

Les petites structures de M&A vont-elles pouvoir tirer profit des malheurs des grandes banques d’investissement ? Tout porte à le croire si l’on considère que Banca Leonardo faisait partie des établissements qui ont approché Dominique Bazy, vice-président de la division banque d’affaires chez UBS en Europe et sur le point de quitter la banque helvétique (La Tribune.fr).

Banca Leonardo fait partie des petites structures de corporate finance installées dans l’Hexagone, dont un certain nombre ont été créées par les anciens de grandes banques d’affaires, à l’instar de Bucéphale Finance pilotée par Jean-Marc Forneri (ex-CSFB France) ou Philippe Villin Conseil dirigée par un ancien de Lehman Brothers. Un choix qu’ils ne regrettent pas, au contraire : la crise a valorisé notre modèle qui est de ne vendre que du conseil par rapport aux grands supermarchés de la finance , note Jean-Marc Forneri (Challenges.fr).

C’est un nouvel environnement de services financiers, où les transactions importantes s’accompagneront d’une régulation plus poussée. Dès aujourd’hui, les avocats conseillent aux entreprises d’obtenir des avis indépendants sur leurs acquisitions, déclare Mark Sirower, chez Deloitte Consulting à New York. Les boutiques peuvent assurer ce type de service client sans risque de conflit, car le financement vient d’une autre source.

Dans la cour des grands

Si les boutiques M&A interviennent activement sur le segment des midcaps, elles peinent sur les big deals à rivaliser avec les mastodontes du secteur comme BNP Paribas. Nous essayons de renforcer notre présence sur les grosses capitalisations boursières, note Philippe Guezenec, directeur associé chez Close Brothers France (Reuters). L’embauche récente de deux banquiers de Morgan Stanley et d’UBS, David Benin et François Wohrer, fait partie de la stratégie mise en place pour remporter des mandats d’entreprises du CAC 40.

La fonte des bonus dans les grands établissements risque évidemment de faciliter le transfert des banquiers seniors vers les boutiques M&A, qui se distingueront par leur capacité à proposer des conseils du niveau de ceux des grandes banques d’investissement à un tarif inférieur , affirme Arindam Nag, Deputy Managing Editor pour Dow Jones Newswires, secteur des banques d’affaires (Publi-news).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici