☰ Menu eFinancialCareers

Combien vaut un Gérant Taux ?

Un panel de chasseurs de tête spécialisés évaluent la rémunération moyenne d’un gérant taux : un salaire de 120 000 € et un bonus d’environ 150% pour les plus performants.

Alors que le Footsie remonte doucement mais sûrement et que Wall Street reprend des couleurs, les investisseurs en actions commencent à penser que le vent tourne finalement en leur faveur… ce qui pourrait être une mauvaise nouvelle pour les marchés de taux.
Traditionnellement, quand les marchés actions montent, les marchés de taux baissent. 2004 ne devrait pas déroger à la règle, tout le monde ou presque jugeant que les obligations d’état sont sur évaluées. Dans ces conditions à quoi doivent s’attendre les gérant taux cette année ?
A beaucoup de travail indiquent la plupart des chasseurs de tête. La complexité croissante des marchés entraîne la naissance de nouveaux types d’actifs, de plus en plus nombreux, qui doivent être gérés et ce, souvent dans des volumes croissants. D’un point de vue rémunération, c’est une bonne nouvelle.
Selon Chris Manfield de Odgers, Ray & Berndtson les bonus versés aux gérants taux cette année devraient augmenter de 20% à 30% par rapport à l’année dernière soit autant que pour les gérants actions. Cela marque un tournant après l’année dernière où globalement les bonus avaient diminué.
D’après Simon Bell, responsable de l’asset management chez Napier Scott, “les responsables de gestion taux renforcent continuellement leurs capacités en termes d’offre de produit, de recherche, et de spécialités. Là où les produits structurés deviennent de rigueur, le crédit, le high-yield, la dette restructurée et les convertibles suivent.”
L’ambiance s’est améliorée depuis l’année dernière. Les salaires avaient diminué de près de 5% par rapport à 2002 sous l’effet de l’effondrement des marchés actions qui avait affecté les résultats des gérants dans leur ensemble, note Bell. Les sociétés réduisent leurs coûts quand elles anticipent de nouvelles baisses de leurs revenus.
Napier Scott évalue le salaire moyen d’un gérant taux aujourd’hui à environ 120 000 €, et à 200 000 € pour un responsable d’équipe ou de desk. Les bonus sont très variables mais se situent cette année entre 120% et 300% pour un gérant performant.
Russell Adam de Adam Grant rappelle que bien des gérants ont gagné des bonus largement inférieurs à 100%.
On est plus prudent sur les bonus de cette année chez Alexander Mann qui souligne la faible rentabilité persistante de bon nombre de sociétés de gestion.
Les gérants obligataires ayant un bon historique de performances sont souvent mieux payés que leurs homologues actions. La demande en gérants d’obligations corporate excède l’offre indique Martin Symon d’Alexander Mann. Ceux qui justifient d’un bon track-record sur ce secteur peuvent obtenir une prime par rapport aux gérants d’obligations souveraines.”
En dépit de l’augmentation des bonus, peu de sociétés de gestion d’actifs recrutent des gérants en ce moment d’après Manfield. Elles préfèrent mettre l’accent sur leurs équipes commerciales et marketing. Ceci dit, “il y a des postes d’adjoint ou de responsable de gestion taux à pourvoir pour des gérants ayant sept ou huit ans d’expérience” précise Adam.
Les gérants à la recherche d’un poste doivent faire état d’un large éventail de compétences et d’un solide track-record indique Bell. Les talents de communication et d’animation d’équipe sont très recherchés tout comme la maîtrise des innovations en cours sur le marché.
Chiffres et commentaires de Napier Scott, Alexander Mann et Odgers, Ray & Berndtson et Adam Grant

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici