☰ Menu eFinancialCareers

Carrière : passer de l’audit au conseil

Près de la moitié des directeurs de cabinets de conseil en management à Londres gagnent plus de 145.000 euros selon un récent sondage réalisé par l’institut du conseil en management (Institute of Management Consultancy (IMC)). Les chiffres sont également élevés en France puisque les nouvelles recrues touchent entre 32 et 40.000 euros.

Rémi Fouilloy, directeur de la division audit, conseil et expertise chez Michael Page, mentionne des salaires compris entre 32 et 35.000 euros de fixe (+ variable) pour un jeune diplômé en première année en cabinet de conseil en management, organisation ou finance à Paris, soit plus que la moyenne des premières années en cabinet d’audit.

La différence est encore plus flagrante à Londres. Anne Mallach, directeur des services d’information du conseil en management ( Management Consultancy Information Services ), qui a compilé les chiffres pour le sondage IMC précise : un jeune diplômé qui entre en première année dans un cabinet de conseil en services financiers commence à 52.000 euros + variable avec un bonus de 10% environ. C’est également le salaire que pourrait toucher un ancien auditeur avec deux à quatre années d’expérience, un diplôme en management de type MBA et de bonnes compétences en recherche par exemple au poste de consultant assistant .

Les salaires seraient encore nettement plus élevés (71.000 euros) pour un ancien auditeur avec une expérience plus longue selon Anne Mallach.

Les cabinets de conseil sont en demande

Est-ce le bon moment pour vous d’intégrer un cabinet de conseil ? Rémi Fouilloy explique que le retournement de marché brutal apparu fin 2004, en particulier à Paris, s’est confirmé au deuxième trimestre 2005. Les carnets de commande des cabinets intervenant dans les secteurs de la banque (de marchés et de détail) et de l’assurance sont fournis, aussi bien pour les spécialistes du conseil en stratégie, et en organisation, que ceux dédiés aux systèmes d’information. En outre, pour Edward King, consultant en services financiers chez Woodhurst, spécialiste du recrutement dans le domaine du conseil à Londres: les cabinets de conseil recherchent presque tous de nouveaux consultants en management financiers et près de 90% de ceux qui intègrent ce type de poste à Londres sont d’anciens auditeurs.

C’est également le cas dans d’autres domaines du conseil tels que la conduite du changement où les compétences de l’ancien auditeur sont moins utiles : près de 10% de ceux qui entrent dans ce domaine sont d’anciens auditeurs. Paul Walker, qui travaille également chez Woodhust ajoute : dans près de 9 cas sur 10, ils finissent par toucher des rémunérations plus importantes que les autres .

Paul Walker mentionne des salaires à Londres compris entre 87 et 116.000 euros pour des experts-comptables expérimentés entrant dans le conseil au niveau manager et entre 116 et 174.000 euros pour ceux qui entrent au niveau senior manager ou directeur. Il précise que les rémunérations sont moins élevées dans d’autres villes et dans certains cabinets de conseil. Les salaires pratiqués à Paris atteignent en moyenne 60.000 euros + bonus pour un consultant avec cinq années d’expérience.

Qu’est-ce que les cabinets de conseil attendent des nouvelles recrues? Pour Paul Walker, les diplômes d’experts-comptables sont particulièrement appréciés. Edward King ajoute qu’ une expérience en gestion financière est très utile. Si vous êtes en cabinet, tentez de travailler dans la branche finance de votre société.

Vous aurez également besoin de bonnes compétences informatiques dans la mesure où le conseil en système de l’information est un domaine clé pour la plupart des cabinets de conseil.
Une expérience en gestion de projet et une bonne compréhension du métier de consultant sont également indispensables. Il est également important d’avoir une capacité à générer de l’activité et développer un réseau de contacts, surtout si vous voulez entrer au niveau senior.

Pour Paul Walker, vous devez savoir développer des contacts et vendre l’expertise de conseil de votre cabinet. Vous devez avoir l’expérience et la formation afin de déterminer la meilleure solution à un problème donné et les stratégies susceptibles de fonctionner pour votre client.
Les spécialistes avec des connaissances précises dans un domaine particulier (tel que la réglementation ou la gestion de risque en banque) sont également appréciés, de même que les auditeurs ayant eu six à sept années d’expérience dans un secteur donné tel que les télécommunications ou l’informatique.

Choisir votre cabinet

Il vous faudra certainement quitter votre cabinet afin de travailler dans le conseil dans la mesure où la plupart des grands cabinets d’audit ont depuis 15 ans cédé leur branche conseil. Certains offrent cependant encore de telles prestations.

Un porte-parole de chez Deloitte, cabinet qui propose entre autres activités un service de conseil, explique: de nombreuses personnes intégrant le domaine du conseil viennent d’autres activités. Parmi elles, on peut citer des consultants très seniors comme Nick Sandall, ancien auditeur aujourd’hui associé senior dans la branche conseil. Avec une compétence particulière en banque de détail, il est très qualifié pour comprendre les problématiques complexes du conseil .

Les rémunérations pour les jeunes diplômés qui entrent dans la branche conseil sont meilleures que dans les autres domaines de la boite, précise cette consultante de chez Deloitte. Elle ajoute cependant : au niveau senior, les salaires dépendent des apports de clients que vous pouvez générer .

Si vous pensez que vous avez le bagage et l’expérience nécessaires et que vous êtes prêt à vendre des services de conseil à votre réseau de contacts seniors, le moment est peut-être venu pour vous d’envisager une carrière dans le conseil.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici