☰ Menu eFinancialCareers

Les RH toujours à l’heure du courrier… À vos stylos !

Vous n’êtes pas les seuls à faire votre rentrée, les RH s’apprêtent à repartir en campagne de recrutement, mais avec des méthodes pour le moins conservatrices, nous révèle une enquête de Robert Half. Sans surprise, les candidatures par email sont plébiscitées, mais c’est loin d’être le raz de marée attendu:47% seulement des personnes interrogées en charge du recrutement (ressources humaines, DG et directeurs financiers) y ont recours. C’est moins que la bonne vieille méthode du courrier (56% des réponses) !

Les recruteurs français versent-ils dans le conservatisme ? Oui, si l’on en croit la moyenne des 16 autres pays d’Europe et d’Asie sondés:tous pays confondus, le canal préféré des responsables interrogés reste (rassurez-vous !) l’email (57% des réponses). Mais ce n’est pas tout, 19% des managers français apprécient d’être contactés par téléphone tout d’abord et 12% aimeraient qu’une candidature leur soit remise en main propre !

Exit les réseaux communautaires

Ces résultats sont plus que surprenants, voilà des années que nous ne recevons plus de candidatures postales. Cela nous semblerait d’ailleurs très décalé si ça devait arriver aujourd’hui, admet lui-même Bruno Fadda, associate director de Robert Half International France, qui ajoute :Les entreprises sont de plus en plus démunies face à un marché de l’emploi tendu. Si elles ont plus systématiquement recours à des intermédiaires comme les cabinets, en particulier pour les postes en finance, de nombreuses (60% du panel) improvisent encore avec les moyens du bord et les pratiques rassurantes du passé.

Ainsi, 46% des sondés continuent à faire paraître leurs annonces dans la presse écrite spécialisée, un point de moins seulement que les sites d’emploi spécialisés ! Quant au recours aux réseaux communautaires tels que Linkdin, Facebook, My Space, cela relève de la science-fiction pour 95% des Français interrogés, alors que 33% de leurs homologues basés à Hong Kong les utilisent.

Candidature spontanée : une valeur sûre

S’il y avait un chiffre véritablement utile à retenir, ce serait probablement celui-ci:73% des sondés disent exploiter les candidatures spontanées. Nous traitons avec intérêt ces candidatures, confirme une responsable en charge du recrutement sur les fonctions support et financières dans une banque à Paris. Aussi, même quand il n’y a pas de postes ouverts correspondants, nous envoyons les CV sélectionnés aux managers.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici