☰ Menu eFinancialCareers

Pourquoi les bonus dans les banques françaises ne pouvaient que baisser cette année

Bonus Cap

Après des années de montagnes russes, les résultats des banques françaises pour 2013 ont marqué une certaine normalisation. Pour autant, pas de quoi fanfaronner. Les collaborateurs des BFI françaises se sont faits à l’idée que la période dorée des bonus était bel et bien derrière eux, a fortiori cette année.

Chez BNP Paribas, l’enveloppe des bonus atteindrait 450 millions d’euros cette année, selon Le Figaro. Soit une baisse de 15% par rapport aux 532 millions d’euros accordés l’an passé aux quelques 3.000 opérateurs de marché.

Même tendance chez SocGen où l’annonce des bonus a été faite hier aux équipes. Frédéric Oudéa au moment de l’annonce des derniers résultats trimestriels avait prévenu que l’enveloppe des bonus serait « légèrement en baisse » dans la BFI cette année. Principe auquel il déroge personnellement puisque son variable a augmenté de 18% au titre de 2013.

À cette baisse des bonus, plusieurs raisons. Il y a bien sûr les contraintes des nouvelles réglementations européennes (CRD3, et bientôt CRD4) que les établissements doivent intégrer bon an mal an. Plus fondamentalement, les revenus des BFI françaises – qui représentent en moyenne 1/3 des revenus des groupes bancaires français (et jusqu’à 40% chez Société Générale) – ont été sous pression l’an passé, en particulier chez BNP Paribas CIB, qui a vu son résultat avant impôt baisser de 24% en un an.

Surtout, les groupes français ont encore beaucoup à faire en matière de réduction de coûts, pointe une récente étude de Deutsche Bank*. La baisse des revenus ces trois dernières années n’a pas été suffisamment compensée par les programmes d’économies mis en place, relève les analystes de DB. Le ratio coûts / revenus a ainsi progressé chez BNP Paribas, Société Générale et Credit Agricole CIB, malgré les plans de réduction des coûts. « Ce qui signifie, relève l’étude, qu’il faut aller plus loin encore dans les réductions de coûts ».

Cost---Income-FR-CIB

Réputée pour sa gestion rigoureuse, BNP Paribas est la banque qui a le plus « dérapé » en 2013. Dans ses activités de marchés de capitaux, le ratio cost /income est passé de 62% en 2010 à 79% en 2013. Ceci n’a pas échappé au groupe de la Rue d’Antin, qui tout en se félicitant (à l’instar de ses consœurs françaises) de son avance sur les objectifs de réduction de coûts sur le calendrier prévu, a annoncé mi-février 800 millions d’économies supplémentaires à réaliser d’ici à 2016 à l’échelle du groupe, et auxquelles CIB devra contribuer à hauteur de 24%. Pour l’heure, seule BNP a revu à la hausse son plan d’économies.

Au cours des deux dernières années, les banques françaises ont supprimé 10.000 emplois dans le monde. Elles estiment qu’elles en ont fait assez (à l’exception notable de Natixis) et préfèrent désormais se concentrer sur l’optimisation des process et la recherche de nouveaux revenus en déployant leurs activités en Asie et en Amérique du Nord principalement. Le plan de développement de BNP Paribas en Asie dévoilé au premier trimestre 2013 prévoyait 1.300 recrutements dans la région sur les activités CIB d’ici à 2016. SocGen, de son côté, a fait savoir le mois dernier qu’elle comptait se développer sur les métiers du fixed income, avec 150 nouvelles embauches aux Etats-Unis et en Asie, selon le FT.

Ces développements ne doivent pas empêcher les grandes BFI françaises de poursuivre leurs efforts en matière de contrôle de coûts, estiment les analystes de Deutsche Bank. Ce qui signifie que la pression sur l’évolution des bonus n’est pas prête de retomber ces prochaines années. Pas simple quand dans le même temps de l’autre côté de la Manche, les principales banques britanniques ont a contrario continué d’augmenter leur bonus pool cette année (+13% chez Barclays, +6% chez HSBC…).

*French Banks, Deutsche Bank Markets Research, 27 février 2014.

LIRE AUSSI :

Techniques psychologiques pour convaincre votre manager d’augmenter votre bonus

Bons résultats chez Société Générale mais bonus en baisse

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici