☰ Menu eFinancialCareers

Le marché de l’emploi de la City enfin ressuscité

A Londres, la reprise des embauches n’est pas une vaine promesse des recruteurs, c’est devenu une réalité. Les chiffres qui en témoignent ont afflué ces derniers jours.

Le baromètre du cabinet Morgan McKinley, régulièrement repris dans la presse britannique, est au vert : le nombre d’offres d’emploi dans l’industrie des services financiers londonien a augmenté de 21% de février à mars 2010, et de…83% sur un an !

Une amélioration des chiffres de recrutement a été ressentie fin 2009. Depuis, le rythme des embauches s’est accéléré tout au long du premier trimestre 2010. La dernière fois que le nombre de nouvelles offres d’emploi a atteint le niveau de mars 2010, c’était en août 2008, un mois avant la chute de Lehman Brothers , relève Andrew Evans, directeur de la division Industrie financière de Morgan McKinley, qui rappelle toutefois que du chemin reste à faire avant que la place financière retrouve les niveaux de 2006-07.

Surenchère dans l’optimisme ?

Les cabinets Astbury Marsden et Ambition font, quant à eux, exploser leur compteur. Entre le 1er trimestre 2009, au plus bas du marché de l’emploi, et le 1er trimestre 2010, le nombre d’offres d’emploi a bondi de 120% pour le premier et 150% pour le second.

A ce rythme, et malgré les élections qui se tiendront en mai, Ambition anticipe un retour à un niveau d’embauche d’avant-crise à la fin de cet été. De son côté, Astbury Marsden prédit 53.000 jobs à la City cette année, un chiffre en hausse de 26% par rapport à 2009. Le cabinet affirme que la reprise d’abord constatée en banque d’investissement se propage désormais à la banque commerciale et aux fonds d’investissement.

Ces études sont toutefois à prendre avec beaucoup de pincettes dans la mesure où elles intègrent l’ensemble des jobs de la place financière, y compris les activités de support, du type comptabilité, et de back-office. Certains cabinets n’hésitent pas également à pécher par optimisme pour se mettre en avant.

Quoi qu’il en soit, des tendances se dessinent bien dans le sens d’une amélioration des conditions du marché de l’emploi en finance. Et c’est finalement, tout ce que l’on veut entendre !

commentaires (7)

Comments
  1. je confirme la tendance. le telephone ne s’arrete pas de sonner en ce moment.

  2. En tout cas il reste apparemment beaucoup de gens sur le carreau en finance chez nous apparemment ils ont jamais recu autant de cvs que ces derniers temps pour un poste qui s’est libere
    de plus, beaucoup de ces cvs viennent de gens qui sont pas en poste.

  3. ouais, il faudrait accorder les violons, moi j’ai ouie dire que des immeubles entiers se sont vidés et que dans le secteur broker, beaucoup s’installe a paris?? Pourtant, comme vous le dites JP (enfin si vous parlez de paris) nous sommes beaucoup sur le carreau qui ne voyons rien mais alors rien venir …Alors a quand la reprise à Paris ??

    A bientot

  4. Cmoi,
    Au risque de te decevoir, la reprise a Paris n’est pas pour demain… en tout cas pas pour 2010… C’est simple: aux UK, les banques ont degraisse massivement (-20%)… la flexibilite des contrats de travail aidant… A Paris, les banques sont restees pratiquement avec les meme effectifs (-2/5%) car les contrats de travail sont rigides au possible.

    Le constat est qu’en France, les banques ont l’effectif suffisant pour assurer la reprise en 2010, 2011 tandis qu’aux UK la finance a de nouveaux besoin d’effectifs. C’est un simple constat. Si tu cherches du travail, tu peux toujours tenter ta chance a la city.

  5. “Tenter sa chance a la city”…suis actuellement en poste a Paris et j y pense. Sauf que j envoie des cv depuis 3 mois sans grd chose. Si tu as des pistes, suis preneur…

  6. Dude Merci du conseil, malheureusement je peux voyager mais pas me delocaliser …

    Ce qui manque à la france (au risque de faire bondir certaines personnes…) c’est la flexibilité de l’emploi, il parait (je parle au conditionnel car je n’ai pas verifié l’info) que le CDI disparaitrait, ce qui nous amenerait à être au meme niveau de flexibilité que les anglo saxons, certes il n’ya aurait plus de securité de l’emploi chers a nos consitoyens mais au moins lorsque l’on perdrait son job on pourrait en retrouver un beaucoup plus rapidement qu’aujourd’hui puisqu’en moyennne une personne qui perd son job en france mets environ entre 12 et 18 moi pour en retouver un ..;A quand la flexibilité anglo saxonne en France??

    a bientôt

  7. mkomara,
    Le meilleur moyen de trouver un job a londres est de venir habiter a londres evidemment. Cependant, tu peux aussi faire des candidatures depuis la France en mentionnant que tu as a disponibilites pour venir passer des entretiens et que tu es decide a habiter aux UK une fois le job trouve. Essaye d’etablir des contacts avec des recuteurs/chasseurs de tetes sur Efc et prends toi une semaine pour venir les rencontrer.

    Cmoi,
    Si t’es bloque en France pour x raison… je te souaite juste bon courage et j’espere que tu mettras moins de 12-18 mois pour retrouver un poste.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici