☰ Menu eFinancialCareers

Les coulisses de Goldman Sachs à Londres : éclairage avec Calum Forrest, DRH

Nous avons demandé à Calum Forrest, directeur des ressources humaines chez Goldman à Londres, ce qu’il fallait faire pour être embauché chez Goldman Sachs. Nous n’avons pas vraiment eu accès aux dessous de Goldman mais nous avons pu entrapercevoir ce qui était requis pour travailler dans la firme . Lisez ce qui suit et voyez par vous-même.

1. Quel est votre travail au quotidien?

Calum Forrest : Cela varie énormément selon la période de l’année. Je m’occupe, entre autres choses, d’embaucher des personnes expérimentées tout en recrutant de jeunes diplômés pour la société. En ce moment, je passe mon temps à aller de présentation en présentation dans les écoles. La semaine dernière, j’ai parlé à 400 étudiants de la LSE des opportunités de carrière au sein de notre société et j’ai présenté notre intervenant, Peter Sutherland, le directeur de Goldman Sachs. J’ai ensuite fait une présentation à Oxford.

2. Avez-vous de l’influence sur les décisions d’embauche ou est-ce entièrement à l’appréciation des managers?

C’est un mixe. Ceux qui font passer les entretiens décident ensembles. Je vois certains candidats mais nous recrutons des centaines de personnes donc je ne peux bien entendu pas rencontrer tout le monde.

3. Donnez six adjectifs pour décrire un employé idéal de Goldman Sachs?

Sans ordre de préférence : nous cherchons quelqu’un avec un esprit entrepreneur, qui porte une attention soutenue à ses clients et valorise le travail en équipe. Une grande intégrité est absolument indispensable de même qu’un grand perfectionnisme; nous souhaitons apporter un niveau de travail, de dévouement et de réalisation sans faille qui nous distingue des autres banques.

4. Je veux travailler pour Goldman Sachs. A quoi dois-je m’attendre pendant le processus de sélection?

Cela dépend si vous êtes expérimenté ou si vous passez par le processus réservé aux diplômés.

Si vous venez d’une Université et souhaitez rejoindre notre programme réservé aux analystes, vous serez d’abord soumis à un test qui évaluera vos capacités analytiques et votre raisonnement verbal, puis vous aurez un premier tour d’entretien. Le test ne cherche pas à identifier les personnes les plus intelligentes, mais à écarter celles qui selon nous auraient des difficultés dans un poste d’analyste à n’importe quel niveau de la société. Le test complète l’entretien : il n’existe pas de note au test vous assurant la réussite.

L’entretien se déroule généralement en présence de deux personnes de chez Goldman Sachs et permet de déterminer si un candidat a les principales compétences que nous recherchons. Si vous avez ces compétences, vous serez soumis à un deuxième tour d’entretiens avec une ou deux de nos divisions. Il y a généralement quatre ou cinq entretiens lors de ce tour.

Si vous venez d’une école de commerce et souhaitez rejoindre notre programme pour associate, vous passerez par un processus de sélection similaire, sans cependant passer de test.

Si vous êtes expérimenté, vous serez également dispensé de tests mais serez soumis à une série d’entretiens.

5. Mes résultats académiques sont bons mais ne sont pas excellents. Ai-je toujours mes chances ?

Vos chances de réussite seront sérieusement compromises, en particulier si vous souhaitez rejoindre les programmes d’entrée.

6. Pourquoi est-il plus intéressant de travailler chez Goldman Sachs que dans une autre grande banque internationale?

Je ne peux pas vous l’assurer dans la mesure où je n’ai jamais travaillé pour une autre société.

Cependant, il me semble, d’après mon expérience dans cette société, que si vous aimez participer à la réussite des autres, votre propre réussite suivra : la philosophie de Goldman Sachs est de concentrer ses efforts sur le client, en interne ou en externe, et non sur son propre positionnement. La valorisation du travail en équipe ne fait pas seulement de Goldman Sachs un fabuleux cadre de travail, elle est aussi essentielle pour notre réussite commerciale.

7. Quelles Universités/MBA allez-vous cibler pour votre embauche d’analystes et d’associates en 2004 et 2005 ? Est-ce rédhibitoire si mon école ne se trouve pas dans cette liste ?

Nous ciblons pour nos activités européennes de nombreuses écoles principalement en Europe et aux Etats-Unis mais nous embauchons également des diplômés venant d’écoles qui ne font pas partie de cette liste.

8. Décrivez le meilleur candidat que vous ayez interviewé.

J’ai eu la chance de faire passer des entretiens à des centaines d’excellents candidats. Ils ont en général certaines qualités en commun : l’énergie, l’enthousiasme, l’humilité, l’assurance, et une bonne qualité d’écoute. Ils donnent des réponses recherchées, succinctes, réfléchies et intuitives. Ils posent de bonnes questions, privilégient clairement le travail en équipe et ont un grand sens de l’intégrité. Ils sont évidemment très intelligents, mais n’ont pas passé leur vie à courir après des 20 et ont accompli de nombreuses choses en plus de leurs études.

9. Et le pire …?
Certaines personnes semblent excellentes sur le papier mais peuvent se révéler décevantes. Une fois, j’arrive pour faire passer un entretien à quelqu’un qui était en ligne sur son téléphone portable. Au lieu de mettre fin à un coup de fil qui ne semblait pas urgent, il a tout de même continué à parler pendant quelques minutes. Cela m’a semblé quelque peu arrogant et je me suis demandé s’il agirait de la même manière avec un client. De l’assurance à l’arrogance, il n’y a qu’un pas.

10. Est-ce que Goldman Sachs prévoit d’augmenter ses embauches de diplômés et de MBA en 2005 ? Si c’est le cas, de combien?

Ces chiffres sont constamment révisés aux vues des prévisions de marché, mais je ne serais pas surpris si nous augmentions nos embauches de 10% sur les postes d’analystes en Europe et d’encore d’avantage pour les MBA. Les MBA partent d’une base de recrutement peu élevée.

11. Je suis en deuxième année d’étude après le bac et je souhaite travailler en banque mais je n’ai pas obtenu de place dans l’un de vos programmes réservés aux étudiants. Que dois-je faire?

Essayez d’acquérir une expérience professionnelle dans une plus petite société de services financiers par exemple. N’importe quelle expérience qui se révèlera enrichissante pourra vous aider.

12. J’ai quitté l’université il y a quelques années et j’ai décidé de travailler en banque. Puis-je tout de même rejoindre GS en tant que stagiaire diplômé?

Nous considérons cette question au cas par cas. Nous n’avons aucune politique qui l’interdise.

13. Quelles autres banques valorisez-vous sur les CV de vos candidats?

Il y a plusieurs autres banques que nous connaissons et apprécions.

14. Quelle est la manière de s’y prendre la plus désastreuse pour être embauché chez Goldman Sachs?

Une assez mauvaise technique est d’utiliser une lettre de motivation plate et standard en oubliant de supprimer les mots décrivant les spécificités d’une banque d’affaires concurrente et en collant les mots Goldman Sachs à la place.

commentaires (11)

Comments
  1. non mais celui-la il donne vraiment pas envie de bosser pour ces robots…

  2. Ah si ça donne plutot envi je trouve

  3. j’ai une copine qui est Sales chez GS à Londres. Elle est très contente de la société, et celà fait 1 an et demi qu’elle y travaille. Pour info elle a fait un Master Spécialisé à l’ESCP-EAP après l’ESC Lille. GS n’embauchent pas forcément que des jeunes de Standford ou de Polytechnique…

  4. Ah tiens! C’est interressant cela! elle est passé par l’ESC lille et elle est parvenu à rentrer chez GS!? moi qui pensais que seuls les JD des parisiennes pouvez y postuler…

  5. des places a Paris meme si on est passé par le conseil en management dans le sectuer bancaire … ???? merci de vos lumieres

  6. J’ai un cursus universitaire et pourtant je suis embauché chez Merrill Lynch Irlande.

    H, Analyste Financier Merrill Lynch Répondre
     
  7. il est vraiment pas fute fute l’etudiant anonyme qui a deposé ses commentaires. Ce sont des raisonnements de ce genre qu’il faudrait abolir…

  8. Message pour H travaillant chez Merill Irlande : par quel processus de recrutement est tu passé(e) pour entrer chez ML? Je travaille dans le secteur de l’audit et m’interesse bcp aux banques d’investissement, aurais tu des conseils à me donner ?

  9. Je suis dans la partie depuis 1985 et ces merd*ux de GS, eh bien c’est de la mer*e de teckel, il faut des mecs fauchés, futés, affamés, pas des romantiques… Tu perds un peu, tu gagnes un peu, mais tu te bats comme un dingue !

  10. En fait, si j’ai bien compris tous le monde a GS est un petit genie, beau, gentil avec bcp d’humilite en plus. je sais pas ce que vous en pense mais moi je dis qu’a GS comme ailleur il doit y avoir des idiot aussi non??

  11. Je suppose qu’il doit y avoir un nombre impressionant de postulants sur-diplômés pour travailler chez GS : grosse banque internationale réputée, avenir riche en perspectives de carrière, espérance d’un salaire mirobolant …. tout cela fait rêver les jeunes loups de la finance !

    Après, c’est la bête loi de l’offre et de la demande, normal dans ces conditions que GS ne choisisse que la crème de la crème pour ses collaborateurs !

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici