☰ Menu eFinancialCareers

BNP Paribas abandonne son activité distressed debt

Après un lancement en fanfare en septembre dernier, BNP Paribas CIB vient d’annoncer la fermeture du bureau de sa nouvelle activité Distressed Finance Group, pilotée depuis Londres (Financial Times). À l’époque, la banque avait pourtant la conviction que l’actuelle dislocation du marché et les perspectives économiques allaient susciter d’intéressantes opportunités commerciales dans le domaine des opérations distressed, rescue financing et turnaround investing. Six mois plus tard, le discours n’est plus le même…

La situation a radicalement changé au dernier trimestre 2008 et il est devenu compliqué pour les banques d’investir, nous explique un porte-parole de BNP Paribas. Il a fallu arbitrer et nous avons décidé de nous concentrer sur nos activités les plus importantes et les plus pérennes : financement d’acquisition, marchés actions, taux de change… Les pertes d’emplois liées à cette décision feront partie des 700 suppressions annoncées en décembre (Reuters). L’activité étant récente, les équipes étaient restreintes , tient cependant à relativiser la banque.


Une activité plus difficile qu’elle n’y paraît…

BNP Paribas joue donc la carte de l’extrême prudence en privilégiant une approche conservatrice face à une activité qui demeure risquée et difficile. De la simple renégociation des covenants jusqu’à l’accompagnement dans les procédures collectives en passant par toutes les formes de renégociation de dette et de situations spéciales (distressed M&A), l’activité peut être large , rappelle Laurent Camilli, qui conduit le pôle restructuration chez Close Brothers (Agefi).

Le business du distressed debt nécessite beaucoup de temps et d’immobilisation de capitaux propres, concède BNP Paribas, à la différence du conseil en restructuration où nous restons présents . D’ailleurs, cette dernière activité semble plébiscitée par d’autres établissements de la place. Ainsi, la Société Générale a récemment nommé Guillaume Dovillers comme responsable du Conseil en financement et en restructuration de dette, activité nouvellement créée au sein de son département Fusions et acquisitions.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici