☰ Menu eFinancialCareers

Banques et étudiants se trouvent moins attirants outre-manche

Moins d’étudiants que d’habitude ont postulé pour des offres en banques d’affaires cette année, comme le montre un récent rapport. Le sondage réalisé par le Cabinet de conseil High Fliers auprès de trente universités anglaises souligne que 9% des étudiants ont cherché un emploi en banque cette année, comparé à 10,5% en 2002 et 10,8% en 2001.

Le secteur des médias et les fonctions marketing ont été les choix les plus populaires pour les 15 500 étudiants de dernière année.

Environ 70% des candidats en banque d’affaires étaient des hommes. Goldman Sachs reste la banque la plus populaire et HSCB arrive en seconde position, après une place de numéro sept l’année dernière. JP Morgan, qui était second en 2003, passe à la cinquième place.

Le cabinet High Fliers souligne que HSBC a bénéficié d’une importante campagne de recrutement et de nombreux spots télévisés lui permettant de renforcer la visibilité de sa marque. HSBC affirme que les étudiants apprécient son programme varié de formation qui leur permet de découvrir plusieurs secteurs. Comme de nombreuses banques, HSCB recrute moins de stagiaires cette année – 70 au total, comparé à 100 l’année dernière. Investec a confirmé qu’il ne recrutait personne cette année alors qu’il avait pris en stage dix personnes l’année dernière. Gartmore a également avoué stopper son recrutement pour cette année. Schroder Investment Management a réduit ses recrutements de 20 à 12 personnes.

Deutsche Bank a déclaré en début d’année qu’elle espérait recruter environ 160 jeunes diplômés à Londres cette année, comparé à 200 en 2002. Dans le reste de l’Europe elle prévoit d’en embaucher 110, au lieu de 140.

La Royal Bank of Scotland renverse cette tendance, recrutant 30 jeunes diplômés en finance de marché contre 25 en 2002.

Morgan Stanley confirmait en mars qu’il pensait recruter plus de 100 stagiaires en Europe en 2003 mais n’a pas donné de détails supplémentaires.

Investec et Schroders n’ont pas participé l’année dernière à l’événement annuel les femmes en banque d’affaires organisé par l’éditeur GTI, alors que les deux y participaient l’an dernier.

Les filles en première année d’université passent une journée dans une banque d’affaires afin d’encourager les candidatures féminines. Seize entreprises y ont pris part cette année, comparé à 20 l’an dernier et le nombre d’étudiants a chuté de 300 à 240.

Goldman Sachs et Fidelity étaient également absents. Annabel Smith, responsable du recrutement pour Goldman Sachs, a déclaré que la banque organisait sa propre journée porte ouverte en avril. GTI affirme que bien qu’il y ait eu moins de places disponibles, le nombre d’étudiants qui ont postulé à cet événement était plus important que les 800 étudiants de l’année dernière.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici