☰ Menu eFinancialCareers

UBS : une réorganisation pour contenir l’hémorragie interne ?

C’est une médaille d’or dont UBS se serait bien passé. Avec un total cumulé de 38,2 milliards d’actifs dépréciés, la première banque suisse arrive en tête des banques européennes les plus touchées par la crise. Difficile de rester les bras croisés lorsque l’on annonce une perte nette de 358 millions de francs suisses (220 millions d’euros) pour ce deuxième trimestre contre un bénéfice net de 5,6milliards un an plus tôt (AFP).

Ainsi, les réductions d’effectifs se poursuivront, conformément à ce qui avait été annoncé en mai, soit 5 500 emplois. Au cours du premier trimestre, 2 387 emplois (3 % de ses effectifs) ont été supprimés, essentiellement en banque d’investissement (1 695 emplois). Une part non négligeable des réductions a également concerné la banque privée (750 emplois), qui a pâti de sorties nettes d’argent frais s’élevant à 19,3 milliards de francs suisses.

Nombreux départs volontaires (non souhaités !) en banque privée

Il faut probablement parler dans ce secteur – nouvelle priorité de la banque – de départs volontaires plutôt que de suppressions de postes. Nombreux sont les banquiers privés à avoir quitté le navire, avec quelques gros clients sous le bras, soit pour ouvrir leur propre boutique, soit pour aller chez la concurrence, qui se porte d’ailleurs très bien.

La division gestion de fortune de Credit Suisse a enregistré un revenu net en augmentation de 9,5 milliards d’euros au deuxième trimestre… après avoir engagé 120 conseillers en trois mois ! Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour embaucher des talents , a déclaré de son côté Alex Widmer, patron de Bank Julius Baer, au site Internet Trends.be.

UBS a contre-attaqué hier en annonçant l’autonomie de ses trois grandes divisions (gestion de fortune, gestion d’actifs et banque d’investissement) et la révision des systèmes de motivation . Les mesures incitatives en faveur des dirigeants et des collaborateurs de chaque division autonome seront directement liées aux résultats financiers de celles-ci , précise le communiqué de la banque. De quoi endiguer la fuite des talents ?

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici