☰ Menu eFinancialCareers

Ça bouge en ce moment chez Ernst & Young !

Pour commencer, il y a les départs qui étaient prévus suite à l’annonce de deux plans de départs volontaires sur ces trois derniers mois, destinés à faire repasser aux alentours de 20 % un turnover divisé par deux à cause de la crise. Sur les 4 700 personnes basées dans l’Hexagone, 212 collaborateurs de Ernst & Young et Associés et 95 salariés qui travaillent dans les fonctions supports chez Ernst & Young GIE se sont portés volontaires, profitant de conditions financières avantageuses. Ne pas avoir eu besoin de recourir aux départs contraints est un constat positif , se félicite Jean-Pierre Letartre, président d’Ernst & Young France (Le Figaro.fr).

Viennent ensuite des départs beaucoup plus inattendus. Comme celui du responsable du département transaction, Pascal Raidron, qui vient de quitter le groupe avec une cinquantaine de collaborateurs et qui s’apprêterait à monter une structure indépendante de conseil, notamment en restructurations (Challenges.fr). Motif invoqué : des désaccords sur les choix stratégiques d’évolution du groupe dans ce secteur. Le gel des augmentations et des primes ainsi que l’évolution à la baisse des rémunérations des associés n’ont certainement pas arrangé les choses.

Valse des associés

C’est Michel Gauthier, directeur général, qui suit depuis longtemps ces métiers, qui prend la responsabilité directe du département transaction. Le cabinet rappelle que les métiers de la transaction et du corporate recovery ont toujours eu chez lui une place significative, avec pas moins de 300 collaborateurs sur le sol français.

Enfin, parallèlement aux plans de départs volontaires, le cabinet va poursuivre sa politique de recrutement de jeunes diplômés, même si cela se fera sans doute à un rythme moins soutenu que celui des années précédentes. Sans oublier la promotion interne : pour preuve, 12 nouveaux associés viennent d’être cooptés au sein de différentes activités : audit, conseil, droit, transactions et services financiers. Quand on vous dit que ça bouge chez E&Y…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici