☰ Menu eFinancialCareers

Risk managers : augmentation des salaires de 15% par rapport à l’année dernière

Le salaire moyen des risk managers travaillant dans la gestion d’actifs est en hausse : ce phénomène est dû en grande partie à la demande croissante des hedge funds.

C’est ce qu’a révélé une étude sur les salaires réalisée auprès de plus de 100 cadres dans la gestion du risque, de niveau expérimenté à senior, par Risk Talent Associates, un cabinet de recrutement basé à New York. 80% des personnes interrogées étaient basées aux Etats-Unis tandis que 20% étaient basés en Europe.

Selon ce sondage, la rémunération totale des risk managers travaillant dans les sociétés de gestion d’actifs a augmenté en moyenne de 15% entre 2004 et 2005. Pour Michael Woodrow, président de Risk Talent Associates, nombre de risk managers dans le domaine de la gestion d’actifs perçoivent aujourd’hui des rémunérations annuelles totales de 500 000 dollars, ce qui correspond à une augmentation importante ces dernières années.

Ce sondage a révélé que les risk managers en hedge funds gagnaient beaucoup plus que leurs collègues travaillant pour des gestionnaires d’actifs traditionnels. La rémunération totale d’un vice président dans un hedge fund en gestion du risque se situe par exemple entre 248 000 et 303 000 dollars. En comparaison, la rémunération d’un même cadre travaillant pour un gestionnaire d’actifs traditionnel est comprise entre 232 000 et 268 000 dollars.

Les directeurs en gestion du risque travaillant en hedge funds peuvent toucher plus de 1 million de dollars, tandis que le salaire d’un même employé senior travaillant pour un gestionnaire d’actifs traditionnel est généralement inférieur à 820 000 dollars. Les bonus versés en hedge funds peuvent également être supérieur de 70%, selon le sondage. Peter Arian, consultant chez Analytic Recruiting, recruteur à Wall Street, affirme que ces chiffres sont assez exacts, même si de nombreux risk managers travaillant au sein de sociétés traditionnelles sont payées beaucoup moins.

Michael Woodrow affirme qu’il est logique que les spécialistes du risque en hedge funds soient mieux rémunérés: Les risques en hedge fund sont bien plus élevés. Ces fonds, orientés autour de bénéfices absolus, ont pour objectif de faire de l’argent quelles que soient les conditions de marché. Ces sociétés doivent donc prendre davantage de risque pour y parvenir.

Selon le spécialiste, les hedge funds embauchent davantage que par le passé. C’est également le sentiment de nombreux autres recruteurs à New York et en Europe. A mesure que se développent les hedge funds croît également la nécessité d’avoir de plus grandes équipes spécialisées dans le risque explique Paul Ferrari de chez Shepherd Little à Londres. Les hedge funds cherchent à rendre leurs procédés de gestion du risque plus formels ajoute James Yeo de chez Huxley Finance à Londres. On trouve pas mal de postes dans ce domaine.

Franchir le pas

Si vous êtes spécialistes de la gestion du risque et que vous cherchez à travailler en hedge funds, vous devrez avoir de bonnes qualités quantitatives, et peut-être même un doctorat en analyse quantitative. Tout dépend de la stratégie explique Arian. La gestion est moins quantitative s’il s’agit d’un hedge fund à gestion long/short que s’il s’agit d’un fond spécialisé en produits dérivés de crédit ou d’un fond ayant une stratégie d’arbitrage avec une structure de capital.

Vous devrez également avoir un bon contact client. Les hedge funds mettent généralement à profit leurs spécialistes de la gestion de risque afin de séduire de nouveaux investisseurs, expliquent les recruteurs. Vous assisterez à toutes les réunions clients importantes et à toutes leurs présentations affirme Woodrow. Vous devrez comprendre les marchés et leurs enjeux.
La plupart des gestionnaires de risque travaillant pour des hedge funds ont déjà eu une expérience en banque d’affaires. Pour Peter Arian, les gestionnaires de risque en prop desks sont tout particulièrement adaptés à ce type de postes.

Parmi les départs de spécialistes du risque vers les hedge funds, on compte Julian Shaw, qui a quitté son poste de directeur du risque marché chez Barclays Capital pour rejoindre Permal Investment Management l’année dernière.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici