☰ Menu eFinancialCareers

Parcours : Jean-Christophe Dalis : le conseil pour deux entités différentes

Jean-Christophe Dalis assure ses arrières. Il exerce son métier de conseiller en gestion de patrimoine dans deux structures différentes.

Trois jours de la semaine sont dédiés à la clientèle de l’étude notariale Lefeuvre et Marc (à Saint Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne) et les deux autres jours pour le compte de son propre cabinet situé dans l’Essonne. Cette situation lui convient parfaitement. En effet, l’activité de son cabinet, créé il y a trois ans, est encore trop faible et ne lui permet pas de s’y consacrer entièrement. Par ailleurs, cette position lui garantit une porte de sortie en cas de problème, surtout si les institutions du notariat décidaient un jour d’interdire aux notaires l’exercice de la gestion de patrimoine .

Rien ne prédestinait ce licencié en droit à devenir conseiller en gestion de patrimoine. Sauf un parcours atypique et un goût pour le contact avec la clientèle de particuliers. Après l’obtention de son diplôme, il débute au guichet d’une agence de la Bred. Mais l’obligation de résultat commercial instaurée par sa hiérarchie lui déplaît fortement.

Après un bref passage au Palais Brongniart en tant que responsable de cotation sur le Monep, il rejoint la banque spécialisée dans le crédit immobilier La Hénin. Responsable d’un secteur couvrant l’Essonne et la Seine-et-Marne, il doit développer le nombre de prescripteurs, agents immobiliers et notaires.

Démarchage auprès des notaires
Deux ans plus tard, il est chargé de créer une cellule de gestion de patrimoine. Trois objectifs lui sont assignés : conseiller les clients des agences La Hénin, démarcher les notaires du secteur, et enfin développer les dépôts administrés des agents immobiliers. Cette expérience lui permet de collaborer avec une dizaine de notaires. Mais il ne fallait pas compter sur les notaires pour réaliser mon chiffre d’affaires, souligne-t-il. Faire des notaires des prescripteurs est la marotte des banquiers et fournisseurs de produits. Pourtant, les préoccupations déontologiques, la concurrence de l’Unofi et la crainte du notaire de se détacher du banquier local leur laissent peu de chances de succès.

Clerc de notaire salarié
C’est pourtant grâce à cette expérience qu’il trouve son employeur suivant. En 1994, un notaire exerçant à Villeneuve-Saint-Georges lui propose de l’embaucher. A l’époque, cela correspondait à un réel engouement de la profession notariale pour la gestion de patrimoine. Deux ans plus tard, cet engouement avait disparu. Il accepte, à condition de suivre pendant une année les cours du DESS de gestion de patrimoine de Clermont-Ferrand. Il devient clerc de notaire, salarié de l’étude. Je ne rédigeais aucun acte juridique , remarque-t-il, se concentrant sur la gestion de patrimoine dédiée aux clients de l’étude. Ses conditions de travail le satisfont pleinement : Je perdais tout lien de subordination avec les fournisseurs de produits. Et pour garantir sa neutralité, son salaire ne comporte aucune part variable. Des OPCVM provenant de Vega Finances et des contrats d’assurance vie constituent sa gamme de produits. Dans tous les cas, les clients ne payaient pas directement des honoraires de conseil. L’étude les facturait aux fournisseurs.

En 1997, il propose ses services de conseiller à une autre étude, suffisamment éloignée de la première, à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val de Marne. A partir de ce moment, Jean-Claude Dalis partage son temps entre les deux études.

En 2000, le décès d’un des associés provoque un changement de politique. Il est contraint de quitter l’étude de Villeneuve-Saint-Georges. L’activité de l’étude de Saint-Maur-des-Fossés étant trop récente pour être rentable , il choisit de créer son propre cabinet en exercice libéral et s’installe à Draveil dans l’Essonne. Son salaire payé par le notaire lui permet ainsi d’aborder sereinement la conquête de sa clientèle.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici