☰ Menu eFinancialCareers

IPO : la morosité du marché parisien va-t-elle faire des victimes ?

L’introduction en Bourse de Verallia par Saint-Gobain est un peu l’exception qui confirme la règle. Une bouffée d’oxygène , selon l’expression d’Eric Benhamou, éditorialiste pour La Tribune. L’annonce de cette opération dont s’est enthousiasmée toute la presse depuis le début de la semaine souligne en creux le peu d’activité que connaît la bourse parisienne.

L’AMF trébuche faute d’activité

L’AMF en fait d’ailleurs les frais. Elle a présenté hier des résultats dans le rouge pour la deuxième année consécutive, avec un déficit qui se creuse à 20 millions d’euros. Une situation qu’explique en grande partie la chute des opérations financières (introductions en Bourse, émissions de titres, OPA, déclarations de franchissement de seuil), sur lesquelles se rémunèrent l’autorité de tutelle , rappelaient Les Echos hier.

Parallèlement, le recrutement est allé bon train à l’AMF. Depuis fin 2008, une cinquantaine de recrues ont rejoint l’institution pour renforcer son dispositif de surveillance et de contrôle. Et elle prévoit 35 nouvelles autres embauches d’ici fin 2011, pour atteindre un total de 469 salariés.

Recrutements ECM : marché sinitré

En revanche, dans les départements de marché primaire actions des grandes banques parisiennes, la baisse du nombre d’opérations pèse sur les équipes. Et le recrutement est loin d’être la préoccupation du moment. Bien au contraire.

Il y a actuellement des embauches sur le DCM ou les M&A, mais sur les marchés actions (origination / ECM, IPO…) l’activité est plus calme ces derniers mois. Exception faite aux boutiques en advisory/corporate finance qui cherchent toujours à renforcer leurs équipes , témoigne Sylvain Dorget, consultant pour le cabinet de chasse Vendôme Associés.

D’autres confirment que ce métier de niche est carrément sinistré. Nous n’avons pas de mandats, nous ne voyons aucune création de postes, les départs ne sont pas remplacés et la pression monte sur les équipes alors que les P&L ne sont pas bons , relève Jérôme Hacquard, associé gérant du cabinet de recrutement Singer & Hamilton, qui suggère que des réductions d’équipes ne sont pas à exclure si les marchés ne sortent pas de leur tourmente. En effet, les entreprises ne manquent pas aujourd’hui d’alternatives séduisantes : une dette à bon prix, et des fonds de private equity qui disposent de liquidité et proposent un accompagnement.

Une longue attente…

Paris est plus touché que d’autres places financières. Cependant, le malaise est général. Le marché européen a connu 94 introductions en bourse (dont seulement 6 à Paris) au premier trimestre, soit une baisse de 27% par rapport au 4ème trimestre 2010 et des montants levés en chute de 71%.

Pour l’heure, les spécialistes des IPO s’accrochent et se rabattent sur d’autres activités comme les augmentation de capital. S’ils peuvent théoriquement rejoindre les sociétés cotées par exemple (équipes M&A, communication financière…) ou encore l’analyse sell-side, les transferts de ces professionnels restent rares, selon les observateurs. Comme s’ils attendaient patiemment le retour des années de boom. Longue risque d’être l’attente…

commentaires (1)

Comments
  1. Ce qui va faire des victimes, c’est d’abord et avant tout l’accumulation des mauvaises dettes dans la zone euro. Depuis que Schaüble a laissé entrevoir la possibilité d’une restructuration de la dette grecque en mars dernier, les marchés ont pris ont une position contraire à la dette française et allemande. Maintenant on nous parle d’une dégradation de la note de trois grandes banques françaises trop engagées en Europe du Sud. Comme dirait l’autre, ça commence à sentir sérieusement le grisou. Il ne faut pas trop compter sur la libye pour faire diversion. Obama n’a plus le soutien du Congrès pour se perdre dans des aventures guerrières sans financement ni missiles à tirer sur les “rebelles”.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici