☰ Menu eFinancialCareers

Est-il temps pour Bouton de s’effacer ?

Êtes-vous d’accord avec Sarkozy ? Bouton devrait-il appuyer sur le bouton éjection ?

Après avoir proposé de démissionner lorsque le scandale Kerviel a éclaté, Bouton a désormais fait part de son intention ferme de continuer à occuper son poste. Je reste, je pilote, je conduis , a-t-il confié au journal Les Échos un peu plus tôt cette semaine.

Mais après que la banque a perdu 4,9 milliards d’euros dans l’affaire Kerviel, Sarkozy, pour sa part, n’est pas convaincu que les qualités de Bouton en tant que pilote vaillent vraiment la peine.

Je ne comprends pas non plus l’affaire de la Société Générale : quand le président d’une entreprise connaît un sinistre de cette ampleur et qu’il n’en tire pas les conclusions, ce n’est pas normal. Que quelqu’un gagne 7 millions d’euros par an ne me choque pas. À une condition, c’est qu’il en assure la responsabilité. C’est tout le problème sur Daniel Bouton , a-t-il dit mardi.

Que Bouton ne soit pas disposé à s’en aller discrètement pose problème. Il est ainsi moins probable que BNP-Paribas fasse une offre pour la banque aux abois, et plus probable que, si offre il y a, celle-ci soit hostile – Bouton et Michel Pébereau, son homologue à BNP-Paribas, étant loin d’être les meilleurs amis du monde.

Après avoir mis en péril l’avenir de la Société Générale en tant qu’entité indépendante, Bouton se voit également critiqué pour son manque d’humilité.

Daniel Bouton n’a jamais été excessivement humble et c’est son droit – mais il ne devrait pas donner l’impression de n’avoir tiré aucune leçon de la crise , a déclaré Daniel Fortin, commentateur à Challenges dans le Times de Londres.

commentaires (20)

Comments
  1. Ce qui est étonnant dans ces affaires, c’est que toute la hiérarchie au dessus du trader a été éjectée, sauf le big boss de la BFI et M. Bouton.C’est un peu facile tout de même. Il faut savoir prendre ses responsabilités.
    Dans la plupart ds entreprises, les responsables qui n’atteignent pas leurs objectifs sont remerciés ou on leur pourrit la vie pour qu’ils partent d’eux-mêmes. Et là, c’est une perte de 5 milliards, et il faut tout de même imputer quelques milliards aux subprimes, ne mettons pas tout sur le dos de cet employé.
    On nous dit que les rémunérations de ces dirigeants sont très élevées à cause d’une certaine précarité de leur fonction, (je veux bien être travailleur précaire à 10 millions d’euros l’an), et quand la plus grande perte, fraude… arrive, le patron de l’entité en question ne veut pas partir.

    C’est trop fort ! M. Bouton doit partir, certes pas maintenant, mais il devra partir. Il est impossible pour un patron de savoir ce que ses 130 000 employés font, mais quand une bourde arrive, et quand on est un haut responsable, c’est qu’on est RESPONSABLE. Il serait temps pour lui d’aller faire du golf, tout en savourant ses quelques millions en poche, il n’est pas à plaindre.

  2. Bjr,

    En quoi c’est ton problème ? La plupart des banques jalousent la SG (notamment pour leur département dérivés actions).
    Les employés ont choisi et soutenu M. Bouton, alors pourquoi vous venez vous mêler de sujets ne vous regardant pas.
    N’oubliez pas que les salariés détiennent une grosse partie des actions de la SG, alors svp arrêtez de focaliser la dessus et occupez vous de votre business parce que vous êtes encore loin derrière nous très loin…
    Gros bisous la concurrence

  3. La plupart des banques jalousent aussi sans doute la gestion des risques à la SG! Gros bisous de la concurrence.

    Trêve de plaisanterie, les salariés soutiennent la SG et c’est normal, c’est une belle banque. Mais le départ de Bouton est une question de principe. Toute la ligne hiérarchique a dû partir, sauf les plus hauts responsables. Est-ce juste? Bouton devrait être un modèle pour les employés de la SG et quand il exige le départ de toute une ligne hiérarchique pour une affaire assi énorme que ça, il doit faire partie de ceux qui quittent le navire. Quand tout va bien, il récolte tous les fruits et quand tout va mal, c’est pas lui, ce sont les autres. Et bien, non. Bouton démission.
    PS, abdel, keep cool, c’est un débat qui n’a aucune conséquence sur l’avenir de ton PDG préféré, mais on peut quand même discuter non?

  4. Bonjour,
    Jack, deja retablissons une petite verité. Si je ne me trompe les subprimes représentent 2bn et Kerviel story un peu moins de 5bn. donc quand tu dis 5bn c’est bien uniquement du fait de Kerviel (seul ou pas).
    Personnellement, je pense que c’est un faux proces.
    En effet, je rappelle que Daniel Bouton a proposé à deux reprises sa demission qui a été refusée par le conseil d’administration ! De plus comme Abdel le souligne, il bénéficie d’un très fort soutien des employés et des syndicats (pas si frequent qu’un PDG soit soutenu à ce point).
    Dès lors, je ne vois pour quelle raison il devrait partir.
    De plus n’oublions pas que Bouton a construit la SG. Il l’a protégée des attaques hostiles et en a fait un monstre des metiers de capitaux.
    Je trouve en fait que les gens qui souhaitent sa demission, c’est limite pour un plaisir personnel de voir un gros tomber. Ces gens oublient souvent le plus important : qui est le mieux placé pour remonter la SG… On dirait que les parties prenantes voient en Bouton la bonne personne !
    Pour Kerviel que Jack semble un peu excuser, pas d’excuses. Il a cause des pertes d’emplois et va probablement en causer d’autres… Surtout si fusion il y a.

  5. Je suis tout à fait d’accord avec Jack.
    A son niveau D.Bouton ou n’importe quel PDG est responsable de toutes les erreurs et echecs de son entreprise. Ce sont les règles du jeu.
    Dans le cas de la SG, c’est absolument scandaleux.
    Aux Etats-Unis, il serait déjà dehors mais bon on est en France et c’est la SG…

  6. tout a fait d’accord avec steve sanders… bouton doit rester

  7. me too I think bouton should stay ! he is awesome

  8. Tu as raison Jack faut rester cool ! je le suis !
    Mr Bouton a posé deux fois sa démission (“Ma démission est toujours sur la table”) et ce qui m’énerve encore plus c’est que des imcompétents viennent s’en mêler alors qu’ils ne savent même pas faire une multiplication !
    Comme le souligne Steve, je pense qu’aucun PDG n’a réussi à protéger sa banque comme l’a fait Mr Bouton.
    Sachez que c’est au responsable des départements ( gagnant bcp plus d’argent que Mr Bouton) de partir et c’est normal !

    Je pense tout simplement que ça arrangerait bcp de banques (BNP) et le stupide gouvernement de voir Mr Bouton PARTIR !!!!!

  9. Je pense pour ma part que Steve Sanders a tout à fait raison. Bouton a présenté sa démission, le conseil d’administration a décidé de la refuser. A partir de là, je pense qu’il s’agit de la gestion d’entreprise aussi, les politiques n’ont pas à intervenir.
    Quant à Harry, je veux simplement te rappeler qu’au contraire en France, on a plus tendance à éjecter le patronnat qu’à le soutenir…
    J’espère que maintenant tout le monde respectera la décision du conseil d’administration et des employés, qui sont forcément les premiers intéressés.

    Seul l’avenir, pourra déterminer la justesse de cette décision.

  10. Tout à fait d’accord : si les salariés ont décidé de garder M.Bouton qu’il reste !
    M.Sarkosy s’il prend cette position c’est :
    1- pour détourner l’attention sur d’autres sujets que ses résultats ; démissionnera t-il s’il ne réalise pas son programme ?
    2- Bouton est un proche de Juppé et pas de Sarkosy.
    Les raisons sont souvent pas celles qui sont dites !

  11. Ah l’arrogance des juniors de la Générale….
    Quand comprendrez-vous que la Générale est une banque comme une autre et que le jour où elle décidera de vous renvoyer, toute votre dévotion ne pèsera pas grand-chose…

    Bouton doit rester pour assurer le retour à la normale puis laisser la main.

    Cdl,

  12. en tant qu’employé, je ne suis pas du tout d’accord avec le fait que notre patron ne prenne pas ses responsabilités, il dit avoir présenté sa démission deux fois, mais que celle-ci a été refusée. je ne vois pas le problème, il aurait dû s’en aller.

    je ne crois pas qu’on ai demandé leur avis aux salariés.

  13. Franchement, la marque SG ne vaut presque plus rien en retail, et la BFI n’a que trop reposé sur le pole DEAI qui a fait scandale. C’est bien d’être fier de sa banque, mais il faut se rendre à l’évidence…cette situation ne peut pas durer très longtemps, la SG est une proie idéale et Bouton est en contrat d’intérim.

  14. Bjr à tous,

    L’arrogance des juniors de la SG ? pkoi parce que tu n’as pas réussi à y entrer ?
    Di Martino si tu travailles vraiment à la SG es tu au courant des différentes manifestations qui ont lieu ? ou tout simplement tu ne bosses pas à la SG…
    En tout cas les récentes opérations ont montré que les clients ont maintenu leur confiance.
    J’ai fait différentes banques et je pense que la SG est une banque à fort potentiel.
    N’oubliez pas qu’elle a réussi à se relever d’une perte de 5 milliards…

  15. moi je soutiens Daniel Bouton. Il a contribué, lui et ses équipes, à faire de la SocGen cette superbe belle marque que l’on connait tous, avec un personnel très compétent et recherché sur le marché. La SocGen par sa politique de rentabilité et ses différentes acquisitions a su démontrer son modèle et je pense qu’elle a un bien meilleur avenir que beaucoup ne le laissent entendre (en tout cas pas dans un mariage franco-français !!!).

  16. Quand des patrons perçoivent des rémunérations exhorbitantes dans le seul but de gérer du risque et de manager, la moindre des choses est qu’ils sachent tirer les conclusions adéquates des dommages qu’ils font le cas échéant subir à l’organisation qu’ils chapeautent…
    Quant au fait que le conseil a refusé la démission de M Bouton : et alors ? S’il veut partir, il part ; il n’est pas menotté à son bureau me semble-t-il…

    Dans les 6 mois, au risque de heurter notre ami champion du monde du M&A à la SG, M Bouton devra laisser sa place et partir peaufiner son swing…

  17. Abdel, pourquoi serai je suspect a tes yeux ? parce que je n’annone pas le ridicule discours corporate et ne fais pas écho au suivisme parfois pathétique de certains employés ? drôle de conception de la différence d’opinion.

    ah oui en effet j’ai vu les manifs, mais es tu certain qu’elle représentaient la totalité des employés du groupe ? tu dois savoir que nous ne sommes pas TOUS à la défense tout de même (ce qui est curieux dans ta démarche c’est que si je ne suis pas a paris, je ne suis pas de la SG (sic)

    belle banque, dynamique, bien sure, sinon qu’y ferai je, mais a propos du bilan de notre président, parlons en : la perte de la quasi totalité de notre résultat 2007 .. et vous trouvez ca un bon bilan ?

    ce qu’on lit est tout simplement incroyable,

  18. “pkoi parce que tu n’as pas réussi à y entrer ?”, c’est bien ce que je disais: arrogance!

    Tout le monde ne veut pas forcément travailler à la Sg, il en existe même qui travaillent dans des banques plus reconnues…si, si cela existe!

    La Sg a des fondamentaux solides et des employés de qualité (et pas tous je dois bien l’admettre sont arrogant) mais cela n’enlève rien au fait que les responsables doivent faire face à leurs responsabilités…justement.

    A bon entendeur

  19. Je vais essayer d’apporter un avis de consultant à tout cela.
    – Dire que les employés de la SG ont soutenu la SG pendant sa débâcle est un peu faux. En effet s’ils ont gardé leurs titres, c’est que beaucoup avaient acheté au plus haut…donc à 71€ ils sont piégés.
    – Mr Bouton a bien traité J.K de “Terroriste” non? il y a de quoi l’attaquer en justice.

    – On l’accuse de fraude. Est-ce le cas? non je ne pense pas. faute professionnelle, ok mais pas de fraude.

    – Mr Bouton doit-il être mis “OUT”….moi je dis à donf…et avec des coups de pieds au ***
    Quand on a un salaire comme le sien, on n’a pas le droit à l’erreur et Basta.
    Est-il directement fautif, je ne pense pas…est-il responsable de part sa fonction, certainement.

  20. Il faut être sérieux quelques secondes. Si le conseil d’admin de la SG a refusé la démission de Bouton s’est uniquement par copinage. Tous ses messieurs fréquentent les mêmes cercles dont le fameux “Siècles”, ont les mêmes réseaux ou viennent des mêmes écoles (l’ENA comme d’ailleurs M Trichet). Bouton n’avait nullement l’intention de partir et en procédant de la sorte il s’achète une belle conduite auprès de la place et de ses employés crédules.

    Quand on donne sa démission, on part, point final!

    Cette situation est très comique lorsque l’on sait que Bouton est à l’origine d’un rapport acide sur le mode de gouvernance des sociétés cotées (faites ce que je dis, non ce que je fais).

    D’autres part, M. Bouton ne savait pas ce qui se passait dans les salles ? je n’en crois pas un mot ! Il connaissait ces pratiques et fermait les yeux car cela a rapporté.

    Pour terminer, je ris bcp lorsque je lis que M. Bouton est le grand génie de la réussite de la Société Générale. Gardez votre sens critique et ne soyez pas crédule. Il n’a fait que recopier (comme d’autre) une stratégie qui fonctionne dans d’autres banques depuis un peu plus longtemps. Tournez votre regard de l’autre côté de l’atlantique.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici