☰ Menu eFinancialCareers

Si, si… la crise a créé des milliers d’emplois en finance en France

Ces derniers temps, les voyants de l’emploi en finance avaient virés à l’orange foncé pour ne pas dire au rouge. Les récentes statistiques de l’Association Française des Banques ont été particulièrement alarmantes, affichant en 2012, pour la première fois en près de 15 ans, une contraction des effectifs et des embauches dans le secteur.  

Il suffit cependant de changer de focal pour que le tableau apparaisse soudainement moins sombre. Les données de l’Acoss, la caisse nationale des Urssaf, publiées ce matin montre que les activités financières et d’assurance n’ont pas détruit de l’emploi, elles en ont au contraire créé en 2012 : 3.000 postes supplémentaires en un an.

LIRE AUSSI :

Robert Walters, porteur de bonnes nouvelles pour les banquiers français

Chute de 20% du nombre de traders en France en un an

« Les activités qui contribuent le plus à cette augmentation sont les supports juridiques de gestion de patrimoine mobilier (+ 4,2 %), les activités des sociétés holding (+ 2,7 %) et  les activités des agents et courtiers d’assurances (+ 2,2 %) », indique le document, qui précise que ces trois secteurs totalisent 4.500 créations nettes d’emplois. En revanche, l’emploi baisse de 0,5 % dans les autres intermédiations monétaires.

Le rythme de croissance de l’emploi est certes limité puisqu’il progresse de seulement 0,4% en 1 an contre 1,1% l’année précédente. Cependant la tendance depuis 2007 reste positive : le secteur dans son ensemble a vu croitre l’emploi de 2,1% soit 15.600 postes supplémentaires sur la période.

Quelques indicateurs récents ont montré que le marché de l’emploi en finance reprenait des couleurs, à l’instar d’une étude de Robert Waters publié la semaine dernière indiquant une hausse de 22% des offres d’emploi dans le secteur entre le dernier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013. À Londres, les cabinets de recrutement en finance semblent en tout cas croire à la reprise et re-staffent à nouveau depuis quelques mois leurs équipes.

Pour ceux qui doutent de la reprise en France, les données de l’Acoss suggèrent de regarder du côté les activités juridiques, de conseil et d’ingénierie qui ont vu leurs effectifs augmenter de près de 10% depuis 2007 pour atteindre 920.000 employés en 2012, soit 160.000 emplois de plus que l’industrie financière. Autre secteur au dynamisme manifeste : les activités informatiques. Le nombre d’employés y a bondi de 15,4% en cinq ans, et augmentait encore de 2,8% en 2012 alors que la croissance de l’emploi était nulle sur l’ensemble des secteurs en France.

Dernière information à retenir de cette étude : la rémunération moyenne des employés des établissements financiers et d’assurance a progressé de « seulement » 9,2%, pour atteindre 3.767 euros mensuel en moyenne en 2012. C’est moins que la hausse moyenne en France, tous secteurs confondus (+11,2%).

ET AUSSI : 

Depuis 2009, le salaire moyen dans l’industrie financière en France a bondi de 15% !

Les banques britanniques ont détruit 14 fois plus d’emplois que leurs équivalentes françaises

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici