☰ Menu eFinancialCareers

Guide (de survie) du stagiaire à l’approche des summer internships

Ferdinand Petra,  fondateur d’IB-interview

Ferdinand Petra, fondateur d’IB-interview

La semaine dernière est sorti le film Les Stagiaires dans lequel Vince Vaughn et Owen Wilson, deux quadras, repartent de zéro en décrochant un stage chez Google. En France aussi, le stage est un passage quasi obligé avant d’obtenir un job en banque d’investissement. Ferdinand Petra, ancien banquier d’affaires M&A/Financement (JPMorgan et Barclays) et fondateur d’IB-interview, une structure de conseil en préparation aux entretiens en banque d’affaires, livre 10 conseils à destination des étudiants qui seront en stage cet été sur ce qu’il faut faire (et ne pas faire !)

1. Soyez au taquet pendant tout le stage….

Le Summer ne dure que deux mois, alors concentrez toute votre énergie pendant cette période. Ces deux mois peuvent conditionner les trois années à venir ! 

2. …et surtout les 2 premières semaines !

Un Summer, c’est comme un entretien (mais en plus long) : les 5 premières minutes sont les plus importantes. Vous devrez attendre le dernier jour du stage pour savoir si vous avez une offre de CDI, mais sachez que les personnes avec qui vous travaillerez (analystes, associates) se feront une opinion de vous très rapidement (les 2 premières semaines).

LIRE AUSSI :

Les “recrutements” de stagiaires privilégiés par le corporate finance

Le “gap year”, une formule plébiscitée par les étudiants français en finance

3. Préparez-vous techniquement avant le stage

Même si vous avez réussi à obtenir un stage, l’étape suivante sera de décrocher un CDI. Attention, la première impression est toujours la bonne. Dès lors, si vous savez déjà faire des multiples boursiers, de transaction ou des profiles, vous aurez une longueur d’avance sur les autres stagiaires et vous marquerez des points !

4. « Attention to details, always »

Vous serez évalué sur un critère-clé à savoir votre capacité à produire rapidement des analyses irréprochables. II vous revient de revérifier consciencieusement ce que vous avez produit. Pensez par exemple à utiliser les bonnes méthodes (ex : code couleur sur Excel – bleu pour les inputs, noir pour les formules, etc.). Dernier conseil : imprimez les slides terminées et relisez-les au moins deux fois.

5. Le “back-up” essentiel…

Outre vos capacités d’analyse et la qualité de votre travail, les analystes/associates évalueront le temps qu’ils devront prendre pour vérifier votre production. Vous devez imprimer toutes les sources des données (appelées “back-up“) que vous avez utilisées (ex: page de rapport annuel, impression page de site web) et y surligner les éléments-clés. La manière dont vous organisez ce back-upcondtionnera la rapidité avec laquelle l’analyste/associate vérifiera vos données.

6. Pro-activité

Au delà de votre capacité à produite un travail impeccable, on vous demandera d’être pro-actif ! Par exemple, si, à une heure du matin, vous avez fini ce qu’on avait demandé de faire pour le lendemain, et qu’un analyste a encore beaucoup de travail, allez lui proposer votre aide. Je ne vous dis pas de le faire tous les soirs mais une ou deux fois pendant les premières semaines peut être très bien vu…

Une autre façon d’être proactif est de consulter les analystes/associates à la fin d’un meeting client et leur demander un debrief. S’ils n’ont pas le temps, n’hésitez pas à revenir à la charge !

7. La bonne humeur

Même si les horaires sont parfois contraignants et les tâches souvent ingrates, gardez toujours le sourire. Les banquiers n’aiment pas les râleurs…

8. Restez humble

Ce n’est pas parce que vous êtes stagiaire chez Goldman Sachs que vous êtes une star… Même les MD chez Goldman Sachs sont humbles. Vous avez encore tout à apprendre dans ce métier.

9. Le code vestimentaire

Assez simple, le même qu’à vos entretiens mais sans la cravate. Toutefois, ayez toujours une cravate en réserve au cas où vous deviez vous rendre en meeting client (et oui, ça arrive). Autre conseil : évitez les boutons de manchettes Hermès, du moins au début…

10. Networking

Outre l’opportunité d’avoir un CDI, le stage est l’occasion de rencontrer un grand nombre de banquiers, soit dans votre équipe, soit dans d’autres équipes (autres équipes secteurs, ECM, Leverage Finance). Posez des questions professionnelles et personnelles (tâches, responsabilités, etc.) aux analystes et associates avec qui vous travaillez. Profitez de ce stage pour découvrir les autres départements de la banque. Déjeunez ou prenez des verres avec des banquiers d’autres équipes, c’est une occasion rêvée de prendre des cartes de visite et de construire votre réseau.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici