☰ Menu eFinancialCareers

Développement durable : la formation dans la banque est insuffisante

Un récent rapport sur la sensibilisation des salariés au développement durable montre que, sur ce terrain, les banques ont encore beaucoup à faire.

La place accordée par les entreprises du CAC 40 à la mobilisation des salariés dans la communication développement durable est encore largement limitée, rapporte l’étude réalisée conjointement par Novethic (1) et Des enjeux et des Hommes (2).

Seuls deux rapports développement durable 2006 – une communication rendue obligatoire par la loi NRE (nouvelles régulations économiques) de 2002 mais qui n’impose aucune obligation de résultats – accordent une place centrale à la formation des salariés (reporting dit intégré ). Il s’agit de Total et St Micro Electronics. Pas de banque donc.

D’autre part, pour plus de la moitié du CAC 40, une telle action ne fait pas partie des objectifs affichés. Parmi les 5 groupes du secteur bancassurance présents dans le CAC 40, seuls deux se démarquent, Crédit Agricole et Société Générale, par un niveau de reporting dit développé . Les trois autres BNP Paribas, Dexia et Axa, eux, sont à la traîne avec un reporting dit limité . La dernière catégorie étant reporting fragmentaire .

Les financiers sensibilisés mais encore trop peu formés

Les banques ne sont pas les derniers de la classe, ni les premiers. Bref, moyen dans l’ensemble ! Cependant, il faut garder en tête que le niveau de la classe n’est pas franchement remarquable… , résume Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice de Novethic.

Leurs rapports présentent davantage d’actions de sensibilisation (communication interne, événements, débats, expositions, etc.) que d’actions de formation (e.learning, modules en salle, etc.). Ainsi, les éco-gestes , type diffusion d’un livret pratique, sont particulièrement en vogue. En revanche, quand il s’agit de développer des compétences et d’appliquer à toutes les lignes métiers la stratégie affichée par le top management, les bons élèves se font beaucoup plus rares, constate Anne-Catherine Husson-Traoré. Or ce secteur nécessite précisément une grande pédagogie tant l’implication environnementale des offres financières faites aux clients est complexe .

Et quand les banques s’engagent dans cette voix, à l’instar de Dexia et Crédit Agricole faisant état de modules de formation à l’ISR (investissement socialement responsable) à destination de leurs salariés, les auteurs de l’étude parviennent mal à en saisir la réalité opérationnelle (nombre d’heures, nombre de salariés concernés, lieux…). Pourtant, on est sur ce terrain au cceur des enjeux clés sur lesquels le secteur bancassurance peut véritablement peser.

(1) Novethic : Filiale de la Caisse des Dépôts, Novethic est un centre de recherche, d’information et d’expertise sur l’investissement socialement responsable et la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

(2) Des enjeux et des Hommes : Cabinet de formation et de conseil spécialisé dans la mobilisation des salariés pour le déploiement des politiques de développement durable dans les pratiques et comportements professionnels.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici